mardi 4 décembre 2018

LES LOUPS-GAROUS DE THIERCELIEUX de Paul Beorn et Silène Edgar



Editions Castelmore
Paru le 14/11/2018
350 pages
9.90 euros


L'une vit le jour, l'autre vit la nuit... 1846. Un soir d'automne, le ciel est rouge au-dessus du village de Thiercelieux. Lapsa et Lune ont grandi ensemble mais cette nuit-là, l'appel de la lune rousse va les séparer. Lapsa découvre qu'on lui a menti sur la mort de ses parents et se jure de découvrir la vérité. Lune se lance à la poursuite d'un loup noir, jusqu'à un coffre caché sous un rocher. A l'intérieur : des masques de loups, un poème oublié qui parle de vengeance... 
Un masque sur son visage, la jeune fille se sent soudain investie d'une force animale. Elle fait le serment de lutter contre les injustices qui frappent le village. Mais la malédiction des loups, surgie du passé, ne risque-t-elle pas de bouleverser Thiercelieux et de les dépasser toutes les deux ? Après plus de 17 ans d'existence et une success-story éclatante, l'univers du jeu des Loups-Garous de Thiercelieux, créé par Philippe des Pallières et Hervé Marly, se renouvelle dans un roman captivant ! Ce récit d'amitié et de mystère, brillamment écrit par Silène Edgar et Paul Beorn (prix des Incorruptibles 2015-2016, prix Gulli du roman 2015, prix Tatoulu 2016, etc.), rappelle l'atmosphère à la fois douillette et inquiétante des veillées au coin du feu...







Un village perdu, Thiercelieux, des habitants "ordinaires", rien qui laisse présager une quelconque sombre histoire. Jusqu'à la lune rousse ... Cette lune rousse a lieu tous les quinze ans et pendant cette période d'étranges choses arrivent ...

Lapsa et Lune sont deux jeunes filles, amies depuis toujours. A quatorze ans, elles réalisent toutes les deux que la vie n'est pas si simple. Lune est fille de paysans, ses frères et soeurs sont morts très jeunes, elle est donc fille unique. Comme l'année a été très difficile, ses parents voient leur avenir très incertain. La seule façon se s'en sortir serait de marier leur fille à quelqu'un de riche. Cingly par exemple, le frère du baron. Mais Cingly est ... cinglé! Alors Lune rue dans les brancards et se révolte. 
Lapsa elle, est orpheline. Sa mère est morte en couches et son père avait été tué peu de temps avant sa naissance. Du moins, c'est ce qu'on lui a toujours dit. Elle vit avec sa grand-mère qui est la guérisseuse du village et avec elle, elle apprend l'art de l'utilisation des herbes.
Et puis il y a Arnoux, un grand gaillard qui travaille à la scierie et dont Lune est amoureuse. Il faut dire qu'il est sacrément beau garçon. Il y a aussi Dib son petit frère que ses parents martyrisent. Et Raoul. Raoul c'est un brave garçon, il travaille chez le boulanger. Il est gentil, secrètement amoureux de Lune lui aussi. Son patron, le boulanger est un fainéant voire même un escroc, et Raoul fait de son mieux pour aider les gens du village. Une bonne pâte ce Raoul. A travers cette aventure c'est tout un groupe d'adolescents qui va passer à l'âge adulte.

Tout se met en place doucement dans ce village, jusqu'à la nuit de la lune rousse. Là, la donne va changer. La découverte de masques de loups dans la forêt va inciter certains à se transformer en justiciers. Mais leurs interventions tournent mal. Pourquoi? Comment ? On ne sait pas trop. Il y a quelque chose de maléfique à Thiercelieux et tout le monde sera très rapidement dépassé.

Les points de vue alternent entre Lune et Lapsa. Elles ont chacune leur caractère, chacune leurs problèmes, chacune leur secret ...chacune leur auteur ! Une écriture à quatre mains qui permet de donner encore plus de substance à ces deux personnages. Elles vivent sous vos yeux et comme toute ado, si elles peuvent se montrer franchement agaçantes parfois, elles n'en sont pas moins terriblement attachantes.

C'est une lecture passionnante et très immersive. A tel point qu'à un moment j'avais oublié le jeu. Oui, le jeu ! Les loup-garous de Thiercellieux. Quand enfin, cette petite voix a fait son chemin dans ma cervelle, je me suis mise à chercher. Bon les loup-garous je savais qui c'était, mais la sorcière? la voyante? le chasseur? la petite fille ? Un véritable jeu de piste qui rend la lecture encore plus fun.

Les loup-garous de Thiercelieux est un fantastique roman, ou plutôt un roman fantastique, plein de suspense et de mystère. Inutile de connaître le jeu pour en apprécier toute la saveur. Néanmoins, si vous êtes joueur, la connaissance des personnages du jeu créera un niveau supplémentaire de lecture car vous allez chercher qui est qui. Forcément ! Comme toujours Paul Beorn et Silène Edgar ont réussi leur pari. Je dois reconnaître qu'au début je n'étais pas totalement convaincue par le concept, j'avais peur que les auteurs ne soient gênés par l'aura du jeu. Que nenni! Bien au contraire, ils ont su le transcender et en faire un atout majeur.
 Chapeau bas, sincèrement!


1 commentaire:

  1. En espérant que Paul et Silène soient aux imaginales, je le prendrai là bas je pense :)

    RépondreSupprimer