jeudi 11 janvier 2018

LE SONGE D'UNE NUIT D'OCTOBRE DE Roger Zelazny




Editions Actusf

Traduction : Ange DESMARAIS

Préface : Timothée REY
Parution : janvier 2018
Nombre de pages : 288

Prix: 18 euros



Quand le steampunk rencontre le mythe de Cthulhu.


Octobre. Dans 31 jours, le portail s’ouvrira et les Grands Anciens déferleront sur le monde.
Dracula, Sherlock Holmes, Raspoutine, le docteur Frankenstein… Ils seront tous là. Mais feront-ils partie des ouvreurs avides de pouvoir, ou seront-ils des fermeurs qui s’opposeront aux horreurs indicibles ?
Les familiers de ces personnages seront eux aussi impliqués dans cette murder party ésotérique riche en rebondissements. Tout particulièrement Snuff, un chien dont le maître, Jack, aime se promener la nuit dans Londres avec son grand couteau...
Le Jeu va commencer.
Quel sera votre camp ?






31 jours, 31 chapitres dans lesquels Snuff nous raconte les péripéties de ses nuits agitées. Ses expéditions avec Jack pour récupérer les ingrédients nécessaires, ses surveillances, ses enquêtes, ses calculs pour savoir où se passera le Jeu. Mais quel Jeu me direz-vous? Et bien celui qui consiste à ouvrir une porte ... ou à la fermer selon le camp dans lequel vous êtes. Un Jeu qui ne se joue que lorsque la nuit d'Halloween tombe une nuit de pleine lune. Autant dire que ce n'est pas si souvent et que les joueurs sont motivés. Ils se regroupent tous dans le petit village dans lequel se déroulera le jeu. Ils ne se connaissent pas à priori et surtout ne savent pas qui est "fermeur" ou qui est "ouvreur". Alors Snuff va enquêter, fouiner, deviner.

Ha oui, Snuff est un chien.

Il est le familier de Jack. Jack vous savez ? Celui qui traînait parfois du côté de Whitechapel ... 
Les familiers des joueurs sont les héros de ce délicieux roman. Ainsi, vous ferez non seulement connaissance de Snuff, un bon gros chien débrouillard, malin et qui en a vu d'autres, mais aussi de Graymalk la chatte de Jill la folle. Ces deux là vont s'entendre comme chien et chat ... c'est à dire très bien! Ils vont même faire équipe sans savoir s'ils sont du même côté ou non. Vous allez aussi rencontrer Nightwind le hibou, de Cheeter l'écureuil qui traîne avec un drôle de docteur autour de la maison duquel il semble y avoir de perpétuels orages, Needle la chauve souris qui accompagne un certain comte ou Quicklime qui accompagne un russe étrange ...et d'autres encore. 
A côté de ce joli monde, un drôle de détective enquête, toujours accompagné d'un petit homme.

Voilà donc un joli panel de personnages que va rencontrer Snuff. Chaque nuit, et parfois aussi dans la journée, il va les suivre, les observer, essayer de deviner s'ils font partie du jeu, si oui, s'ils sont ouvreur ou fermeur. Mais à tout ceci s'ajoutent ses tâches quotidiennes. Accompagner Jack dans ses sorties, surveiller les choses enfermées dans le miroir ou dans la malle au grenier. Un boulot de dingue. A peine, le temps de faire une sieste.
Heureusement que Gray est là pour papoter de choses et d'autres, mais surtout pour échanger des informations capitales et se glisser là où un gros chien ne passe pas.

C'est un vrai régal que de suivre tout ce petit monde à travers les yeux de Snuff. Un bon gros chien qui semble bien pépère mais qui est en fait un redoutable combattant et dont l'intelligence est sans mesure. Il faut dire qu'il a de l'expérience, ce n'est pas la première fois qu'il joue ! Le style est délicieux et on y croit. Jamais on ne se pose la question. Oui, c'est un chien qui raconte et alors? Il est super intelligent, pourquoi ne pourrait-il pas raconter une histoire. En plus, il le fait avec une touche d'humour succulente. Le réalisme est bluffant. Il croise tous ces personnages hauts en couleurs, représentant chacun un type de héros sortant de grands classiques de la littérature de différentes époques. On y croise même quelques Grands Anciens de Lovecraft. Tous nous semblent si familiers et sont parfaitement à leur place dans ce récit car Zelazny leur a créé une histoire à leur mesure.

Les chapitres s'égrènent, rapides et courts tout d'abord car ce n'est que le début du mois et les évènements ne sont pas encore pour demain. Puis, plus on avance dans le mois et donc dans les chapitres et plus la situation devient complexe ou tendue. Les chapitres rallongent alors et l'atmosphère devient plus pesante. Puis arrive la nuit du 31 ...

Je ne savais rien de ce roman avant de l'ouvrir. J'ai survolé le pitch, admiré la couverture et j'ai eu envie de m'y plonger. Bien m'en a pris car sa lecture a été un vrai régal. Un délicieux mélange d'humour, d'horreur, d'enquête, le tout raconté par un héros hors du commun. J'ai été très triste de le finir si vite. Si un jour j'ai un chien, il s'appellera Snuff c'est certain !



9 commentaires:

  1. J'aime beaucoup cet auteur, mais je n'avais jamais entendu parler de ce livre, ça a l'air génial!
    Ma wishlist ne te dit pas merci ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhooooo elle est pas gentille ta wishlist !! :)

      Supprimer
  2. Oh je viens de le lire ! J'ai bien aimé l'angle original avec les animaux de compagnie des joueurs (et découvrir leur identité à travers les yeux de Snuff). Une sacrée aventure que voilà !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est exactement ça, tu exprimes tout à fait ce que je voulais dire. On ne voit les humains qu'à travers les yeux de Snuff et son ressenti et c'est fabuleux !!!

      Supprimer
  3. Il me tente bien celui-ci, ça a l'air sympa. :)

    RépondreSupprimer
  4. J avais tellement adore la saga des princes d ambre en son temps ! Me genre est différent mais Je crois que je vais me laisser tenter par celui ci.

    RépondreSupprimer
  5. Ayant aimé la saga des princes d'Ambre, ton avis ne peut que m'engager à m'y plonger.

    RépondreSupprimer