jeudi 30 juin 2016

HALF BAD 3 de Sally Green



3 - Quête noire



Éditions Milan
Hors collection
374 pages
16,90 euros


4ème de couv :



L'alliance des sorciers libres a été dispersée. Comme tous ses compagnons, Nathan se cache. Mais il ne renonce pas à la guerre, sa guerre. Une amulette secrète lui donnerait le pouvoir de sauver l'Alliance.
Nathan part à sa recherche, au risque de s'y perdre, et de perdre tout ce qu'il aime.



L'avis de Dup :

Attention spoil pour les tomes précédents.

Avec ce Quête noire, c'est la trilogie Half Bad qui se termine de façon magistrale. Je trouve qu'on n'entend pas beaucoup parler de cette série de Sally Green et c'est bien dommage ! Vous passez vraiment à côté de quelque chose de génial. Aussi bien pour le contenu : ce volume est un coup de cœur, que pour le contenant soigné, aux illustrations de couverture toujours bien adaptées.

Suite au décès de son père Markus, provoqué par Annalyse, Nathan est obnubilé par sa vengeance. Il veut retrouver coûte que coûte celle qu'il aimait et qui l'a trahi de la pire manière qui soit. Du coup l'Alliance créée pour lutter contre l'oppression des sorciers noirs est le cadet de ses soucis, alors qu'il en est le pilier essentiel. Encore plus aujourd'hui d'ailleurs, puisqu'il a récupéré tous les dons de Markus, même s'il ne les domine pas tous, loin s'en faut !

Cette vengeance crée également un fossé de plus en plus profond entre lui et Gabriel. Et pourtant Dieu sait qu'il est patient ce pauvre Gabriel ! Sally Green poursuit donc sa thématique de lutte des magiciens blanc contre les magiciens noir, mais on est loin de la notion brute des méchants d'un côté et des gentils de l'autre. Tout se fait en subtiles nuances, et malgré la véritable guerre déclarée, la frontière entre le bien et le mal est bien floue.

Le must de cette saga reste pour moi ses personnages qui sont vraiment aboutis.
  Nathan bien sûr, le personnage principal, est très complexe. Sensible et à fleur de peau, il est bien souvent irritable, voire brutal. Il aura beaucoup évolué durant ces trois tomes, on est loin de l'ado apeuré dans sa cage du début du récit. Toutes les épreuves qu'il aura traversées dans un temps réel très court l'auront fait mûrir de force. Mais l'auteur va nous dévoiler dans ce dernier opus une autre facette, plein de douceur et de profondeur qui m'a beaucoup touchée.
  Gabriel, mon magicien noir préféré, mon chouchou depuis le début pour sa gentillesse, sa sensibilité et la profondeur de ses sentiments pour Nathan. C'est une véritable dévotion qui voue à son half bad. Il est d'une patience infinie face à ses sautes d'humeur qui peuvent aller du mutisme complet aux colères noires.

Sally Green nous a concocté une fin de ouf pour sa trilogie. L'intrigue est bouclée, la solution a finalement été trouvée, un accord obtenu au forceps dans une ambiance tendue sur tous les derniers chapitres. Une fin qui a pulvérisé mon cœur en mille morceaux. Mais il n'y a rien à dire, il ne pouvait pas y avoir fin plus belle, ni plus profonde.

Half Bad est une superbe trilogie pour ados, et plus bien entendu. Enfin ados bien mûrs cependant car il y a pas mal de violence. Elle est portée par une écriture entraînante et fluide. Les Éditions Milan ont mis la main sur une belle pépite, ont su la transcender (les couvertures originales sont bien moches... chut !). Elle mériterait d'aller beaucoup plus loin. En tout cas moi, j'en fais un gros coup de coeur !


Les tomes précédents :



2 commentaires:

  1. Je n'ai lu que le premier tome et en parcourant ta chronique (un peu en diagonale pour ne pas me spoiler) je vois que tu l'as tout de même apprécié... au point d'en faire un coup de cœur. Je vais poursuivre alors, je suis curieuse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce tome 3 est de loin mon préféré ♥

      Supprimer