lundi 25 avril 2016

LA VOIE DES ORACLES 3 de Estelle Faye



AYLUS


Éditions Scrinéo
316 pages
16,90 euros


Pas de résumé : 

Je ne vous mets pas la 4ème de couv car je trouve qu'elle spoile ce roman. Si vous tenez vraiment à la lire, elle est dispo sur le site de Scrinéo, ici .



L'avis de Dup :


Mon Dieu, mon Dieu ! Quelle conclusion magistrale de cette trilogie vient de nous proposer Estelle Faye avec ce tome 3. Il est intitulé Aylus. Oui effectivement ce troisième opus tourne essentiellement sur ce personnage, somme toute discret lors des deux volumes précédents. Aylus, l'oncle de Thya, le père adoptif d'Enoch, oracle lui aussi. Mais ne vous y trompez pas, c'est surtout de Thya dont dont on va parler ici.

Et quand je dis ici, je parle évidemment du livre et non de ma chronique. Il me semble impossible de parler de ce tome 3 sans le spoiler. Quel que soit le bout par lequel je prends cette histoire, j'en dévoile un morceau et ce serait tellement dommage pour vous. Il me faut vous garder la surprise intacte. Parce que de surprise il en est question, ça c'est sûr, et elle est grosse, elle est belle !  

Je ne peux que vous conseiller de vous ruer sur ce livre qui vient tout juste de sortir. Un autre petit conseil : relisez au moins la fin du tome 2 juste avant . Bah, de toute façon, si vous ne m'écoutez pas, je prends les paris qu'après deux ou trois chapitres vous le ferez... comme moi ! 
Quant aux autres, ceux qui n'ont pas encore commencé cette saga, je dirais presque que c'est mieux pour vous. Car la lire d'une traite est sans aucun doute la meilleure façon de la savourer pleinement, sans cliffhanger de ouf, sans perdre de vue la ligne directive de l'intrigue déroulée par l'auteur. ***. Car elle est sacrément sinueuse cette ligne je peux même vous dire qu'il y en a plusieurs, qu'elles se mèlent, se tressent, se nouent, se dénouent et nous laisse sur le carreau, bouche bée. Quelle puissance ! 

Donc ceci ne sera pas une chronique comme les autres. Je ne sais même pas si je peux appeler ça une chronique d'ailleurs. Je vais vous mettre en vrac ce que vous trouverez dans ce tome 3.

1)  Les lieux :

*Rome, qui sera en proie à des averses incessantes et diluviennes, comme si les dieux lui avaient tourné le dos. On se trouvera surtout dans le temple d'Apollon sur le Palatin, là où Aylus invoque ses visions.

*Carthage et son tophet de Salammbo,


Carthage et ses remparts face à la mer : 





*Brog  sur le Monte Vosego... que j'aime à amalgamer avec Épinal, au coeur des forêts vosgiennes

*Britannia et le mur d'Hadrien qui sépare le monde romain de celui des barbares Pictes. Qui correspond aujourd'hui à peu près à la frontière entre l'Angleterre et l'Écosse.


*En passant par des cairns enchantés,

nous ferons également une incursion dans le Sidh, où le temps n'est plus le même. 



Nous y verrons l'Arbre de Vie, mais Thya et Enoch croiseront également de terribles dullahans avec leur fouet en os, montés sur leur destrier terrifiant, des cavales de cauchemar.



2) Les personnages :

Thya. Enoch. Aylus. Si bien croqués par Aurélien Police.



Mais aussi  Aedon, le frère de Thya.  Sertor, le père de Thya. Mettius, le fidèle gladiateur-serviteur-protecteur d'Aylus. 
Toujours les mêmes personnages, les mêmes caractères, dans des rôles différents...

Dans ce tome 3, on retrouve une kyrielle de dieux, qui ont tous un rôle à jouer. 
Zeus, Apollon, Arès, Poséidon, pour les Romains. 
Cursans pour les Étrusques. 
Nodens et Cernunnos pour les Celtes. 

Ah, j'oubliais, on trouve aussi des Ondines,


une Kelpie, chevauchant sauvagement la mer


et pour mon plus grand bonheur, à nouveau des Sylvain, ces petits êtres d’écorce  ♥ 




3) L'intrigue :

revenir au début à *** :)


4) Conclusion :

Une saga incroyablement riche, foisonnante d'idées, d'histoires et d'Histoire, et surtout, surtout passionnante.
À lire absolument.
Coup de coeur évidemment.



Deuxième lecture de Fantasy pour le challenge de dame Licorne
Session 4




12 commentaires:

  1. Oh bon sang ! Je crois que je n'ai jamais vu une chronique qui en dit si peu sur l'histoire et qui donne pourtant tellement envie de se jeter tout de suite sur le livre en question. Cette série c'este une petite pépite je trouve. Son époque originale, Son surnaturel si naturel, ses personnages complexes, la façon dont ils sont poussés dans leur derniers retranchements dans le T2, les rebondissements auxquels on a droit ... tout, j'ai tout aimé. J'attendais donc ce tome 3 avec grande impatience (ne nous leurrons pas, il y a aussi ce f**** cliffhanger) et je suis ravie de voir qu'il tient ses promesses. Je voulais quand même attendre les Imaginales pour me le prendre, histoire de marquer le coup, mais je sens que ça va être dur d'attendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela va même être très dur d'attendre :ange:

      Supprimer
  2. Une saga qu'il me plairait de découvrir :) Bravo pour la chronique :D

    RépondreSupprimer
  3. Super chronique ! Ca me donne envie d'en savoir plus... et puis mon coté superficiel trouve les couv' superbes ;)

    RépondreSupprimer
  4. Oh tu t'en es bien tirée pour cette chronique :) Peu évident de dire notre avis sans révéler trop du récit. Ça y est, la saga est terminée, snif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'appelle ça une pirouette :))
      Elle était fabuleuse cette Thya n'est-ce-pas ?

      Supprimer
  5. C'est bon, je me prévois cette saga pour ce mois-ci. Ta chronique a fini de me convaincre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça, c'est le plus beau des compliments, merciii !!!

      Supprimer