mardi 13 octobre 2015

ROSE MORTE Tome 2 de Céline Landressie


Rose Morte
Tome 2 : Trois épines




Editions Milady
sortie septembre 2015
pages
7.90 euros





France, fin du XVIIIe siècle. Aux quatre coins du pays, la révolte gronde. Lady Rose, rappelée de la cour de Russie par son mentor, retourne auprès de lui. Artus requiert son soutien, l’équilibre de la société obscure étant aussi menacé. Or, malgré deux siècles d’existence, Rose reste une immortelle inexpérimentée. Par défaut d’intérêt, les menées de ses pairs lui sont encore étrangères. Sera-t-elle de taille à affronter ce chaos ? Artus et elle pourront-ils s’entendre après dix ans d’absence ?


L'avis de Phooka:



Voilà un roman que j'attendais avec impatience depuis mon énorme coup de coeur pour le tome 1. Deux cents ans se sont passés depuis que nous avons fait connaissance de Rose, du comte Artus et de son jeune frère Adelphe. Deux cent ans pendant lesquels il s'est passé bien des choses, dont la moindre n'est pas l'exil de Rose. Oui, Rose a été exilée, chassée par Artus, sans en connaître la raison. Elle vit depuis à la cours de Russie et ses dix années d'exil ont été bien pénibles ... Pour résister à la tristesse qui la ronge, Rose a créé son propre servant en la personne d'un magnifique prince russe, le prince Vassili, à la superbe chevelure blonde, mais rien ne pourra faire oublier Artus ... Surtout que celui-ci la rappelle d'urgence. Des attaques de lamies mettent la région sans dessus dessous et Artus a besoin de toute "sa main d'oeuvre" pour y faire face.

On est évidemment ravis de retrouver nos trois héros, toujours aussi beaux et talentueux. Artus est éternellement magnifique, ténébreux et mystérieux, Adelphe triste et perturbé et Rose ... j'y reviendrai plus tard ... Le lecteur lui est un peu perdu, voire même beaucoup car il ne sait rien de ce qui s'est passé pendant ces 200 ans, il ne sait pas non plus pourquoi Artus a "répudié" Rose. D'ailleurs Rose aussi ignore tout des raisons qui ont poussé à son exil et c'est bien ce qui la ronge. Elle se demande d'ailleurs comment elle sera accueillie à son retour. 

C'est un vrai plaisir de retrouver l'atmosphère, les héros et l'écriture de Céline Landressie. Cette fois-ci nous sommes en plein troubles, au moment de la révolution de 1789. La colère gronde parmi le peuple et le comte a du soucis à se faire. Du moins, il le devrait s'il prenait pleinement conscience du problème, mais ses idées sont ailleurs. Pourtant Artus, est le "cerveau", celui qui combine, compulse et assemble toutes les informations pour en tirer les conclusions qui s'imposent. 
Adelphe lui est son ombre, il lui est dévoué corps et âme, et d'ailleurs dans ce tome 2, nous comprendrons enfin pourquoi. Il n'hésite pourtant pas parfois à s'opposer à son tyran de frère, quitte à ce que l'orage gronde vraiment fort.

Quant à Rose, elle est à la fois fidèle à elle même, belle, sensible et ne se laissant pas marcher sur les pieds. Et pourtant c'est elle qui m'a un peu déçue pendant ma lecture. Je l'ai trouvée souvent immature (je sais elle est un "jeune" vampire, mais elle a vécu plus de 200 ans tout de même, de quoi se forger le caractère non?) et surtout elle est "faible" la plupart du temps. Elle ignore beaucoup de choses, elle n'est pas douée au combat (sauf à de très rares occasions), bref elle me laisse un arrière goût de "faible femme" face à ces "beaux mâles puissants" et ça m'agace un peu ...

Ceci étant, ne vous méprenez pas, j'ai pris beaucoup de plaisir à ma lecture. Une fois de plus Céline Landressie nous transporte dans une autre époque. Epoque parfaitement retranscrite et sublimée par son style d'écriture. Je me suis laissée emporter par le récit, le contexte et les héros. Evidemment j'ai hâte d'en découvrir la suite. J'aurais juste aimé que Rose soit plus ... et plus ..., enfin bref plus quoi ! J'attends beaucoup d'elle, trop sans doute, et je ne peux m'empêcher de me dire qu'elle va se rattraper dans le troisième volet ! :) En attendant ce tome 2 fait la part belle aux deux frères, et au prince Vassili et on ne va pas s'en plaindre n'est ce pas ? On y apprend beaucoup de choses sur le passé, non seulement ce qui s'est passé dans le laps de temps écoulé entre le premier et le deuxième tome, mais aussi sur le passé d'Artus et Adelphe eux-même.

Bref, un deuxième tome dans la parfaite lignée du premier et si le précédent opus restera sans conteste mon préféré, celui-ci se dévore à belles dents et à un goût de: "la suite et vite" ! 


4 commentaires:

  1. Je vais le lire pendant les vacances d'octobre. Parfait pour mon challenge d'Halloween. J'ai hâte :)

    RépondreSupprimer
  2. Je pense aussi qu'elle va se rattraper dans le troisième volet... moi aussi j'aurais aimé que Rose soit "plus". En attendant, je préfère toujours - et de loin - Adelphe à son frère ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaaaaaaaaaaa je me sens moins seule!!

      Supprimer
  3. J'ai le tome 1 dans ma pal ! Hâte de m'y mettre !

    RépondreSupprimer