jeudi 27 août 2015

WIDDERSHINS 3 de Ari Marmell




3 - LE PACTE BRISÉ


Éditions Lumen
410 pages
15 euros


4ème de couv :


Widdershins, bien éprouvée par ses derniers démêlés avec le monde des ténèbres, a quitté la cité de Davillon et ses fidèles amis. En compagnie d'Olgun, le dieu mineur qui ne manque ni de malice ni de ressources, l'intrépide voleuse s'en est allée sur les routes de Galice. Partie en quête de réponses, d'apaisement, la jeune fille va vite déchanter : les intrigues politiques et religieuses ne sont pas l'apanage de sa ville natale. En souvenir d'un vieil ami, Shins se jette à corps perdu dans une enquête impliquant des Maisons rivales, une troupe de brigands surnommée les Mille Corbeaux, une famille déchirée par la jalousie... et un jeune aristocrate impétueux et maladroit qui s'obstine à vouloir aider la voleuse ! Et pendant que Widdershins est occupée à remettre un peu d'ordre dans la petite bourgade d'Aubier, un de ses anciens adversaires refait surface à Davillon, bien déterminé à se venger... L'audacieuse voleuse n'a pas dit son dernier mot ! Laissez-vous entraîner dans cette troisième aventure de Widdershins par la plume aiguisée d'Ari Marmell.




L'avis de Dup :

Depuis les événements survenus à la fin du tome 2, Widdershins fuit Davillon, ses amis et ses souvenirs. Elle est triste et le lecteur le ressent nettement. Ceci sera accentué par le fait qu'on ne croisera pas dans cette aventure la bande de joyeux lurons davillonais qui gravite habituellement autour de notre jeune voleuse. Mais en contrepartie, nous allons découvrir un peu plus la Gallice, au gré de ses pérégrinations. Je vous rassure quand même, on ne va pas s'ennuyer non plus. Elle va encore trouver de quoi s'occuper, car elle est toujours prompte à défendre la veuve et l'orphelin notre Shins. Même si souvent, ni la veuve, ni l'orphelin ne veulent de son aide !


Elle forme toujours un duo excellent avec Olgun, son Dieu rien qu'à elle. Leur symbiose s'affine au fil des tomes, et même si les coups de pouce divins la tirent bien souvent d'affaires, la présence d'Olgun ne se résume pas qu'à cela. C'est l'ami toujours présent, le conseiller. A la fois l'oreille attentive et le taquin espiègle. Ce duo, c'est THE invention géniale d'Ari Marmell qui apporte toute la saveur de cette série.

Shins est toujours en conversation avec Olgun, faisant les questions et les réponses. Le ton est enjoué et les dialogues très nombreux. Rajoutons à cela que l'action reste toujours omniprésente, car Widdershins va se trouver plongée dans une histoire de rivalité entre deux maisons de nobles, sur fond de politique. Même si ce sont de lointains cousins, la maison Delacroix reste chère à son coeur et elle va tout faire pour leur apporter son aide. Mais les rivaux sont retors et s'appuient sur l'aide d'une bande de truands aux dents longues. Il va même être question de magie noire ou d'alchimie, la frontière est floue entre ces deux "activités".

Cette saga poursuit donc son cours, pour le plaisir des suiveurs, qui comme moi sûrement, attendent la suite. D'autant plus que quelques brefs chapitres nous relatent qu'il se passe des choses pas très catholiques à Davillon même. Nul doute que l'on va y retourner bientôt !



3 commentaires:

  1. Depuis le temps que cette série est dans ma Wish-List, il faudrait peut-être que je me décide à l'acheter !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré ce troisième tome !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, c'est rigolo, c'est sans doute le tome que j'ai le moins apprécié. Il me manquait le chef des voleurs et la serveuse de la taverne (me souviens déjà plus des noms, oops)

      Supprimer