jeudi 3 mai 2012

FRÉDÉRIC MARS répond à vos questions par ici !






Là c'est avant les questions...




Là c'est après ! mdr !


D'ailleurs il nous l'explique bien :))



"Un mois ? Vous êtes sérieuses ? Non mais un mois, vous êtes malades ! C'est juste pas possible !"

Si j'avais eu toute ma lucidité quand Dup et Phooka m'ont proposé de m'exposer ici devant vous en ce mois de mai tout entier, voilà ce que j'aurais dû répondre.

- Un mois ! Non mais vous savez ce que je peux faire, moi, en un mois aussi long que le mois de mai ?
- Euh, non... Écrire un peu ? Risque l'une des deux.
- Non. Pas écrire un peu.

Je prends mon souffle :

"Écrire le tiers d'un roman.
Plus deux ou trois synopsis de romans à venir.
Prendre des notes quotidiennes pour tout un tas d'autres projets.
Signer un service de presse.
Me rendre à au moins deux ou trois salons.
Faire une demi-douzaine d'interventions en collège ou lycées.
Rencontrer autant d'éditeurs.
En démarcher quelques autres.
Snober trois ou quatre soirées ou cocktails (j'aime pas les soirées, je m'ennuie aux cocktails).
Corriger les épreuves d'au moins un texte finalisé.
Revenir sur le manuscrit d'au moins un autre.
Lire une dizaine de livres pour ma documentation.
Commencer et ne pas finir deux ou trois livres pour mon plaisir.
Lire le texte d'un copain et lui écrire un long mail pour lui dire tout le bien que j'en pense.
Passer des heures à faire des recherches en ligne.
Envoyer quelques dizaines de mails pour obtenir des informations spécifiques.
Ne pas répondre aux neuf dixièmes des appels téléphoniques que je reçois.
Programmer mon prochain voyage d'études.
Alimenter Facebook, Twitter et tout le reste.
Prendre des photos pour nourrir le point précédent.
Répondre aux mails de lecteurs, libraires, bloggueurs, etc.
Répondre aux demandes d'interviews par mail.
Me déplacer pour quelques interviews.
Éplucher tous mes journaux et magazines en retard.
Trier et annoter les articles qui pourront m'être utiles.
Repérer mes prochaines lectures documentaires, et tenter de les trouver en version pour Kindle.
Courir après les règlements de droit et d'avaloir en retard.
Relancer les éditeurs qui oublient de répondre à mes demandes.
Passer au moins cinq ou six fois à la poste pour des envois de livre.
Recevoir la visite d'une dizaine de coursiers et de livreurs de colis.
Me fâcher avec au moins l'un des éditeurs avec qui je travaille.
Voir mes fils.
Voir ma femme.
Voir ma maîtresse.
Parler avec mon chat.
Dormir très peu................."

- Et vous voudriez que je mette tout ça entre parenthèses, pour VOUS ?!
- Ben... Oui.
- Ok, ok... Mais pas de blague, hein ? Rien qu'un mois ?
- Promis. Rien qu'un mois.

Un mois… De vraies dingues, je vous dis !


************************************************************

Alex-Motamots (via un mail )

Coucou les filles,

bon 1er mai.
Une question pour notre auteur du mois : comment fait l'organisation qui trafique les coeurs artificiels pour connaître les identités de toutes les personnes implantées ?
bises

Frédéric :

Si vous relisez tout bien attentivement, vous verrez qu'elle pirate les ordinateurs du département de la santé dans l'état de NY, à Albany, où les pacemakers sont dispatchés vers les malades en attente d'un implant cardiaque.

Re Alex,( il y a quelques jours, toujours via mail... en avance pour être la preum's ! :))

Pourquoi avoir choisi de faire se dérouler l'action de "Non stop" à New-York ? Après tout, nous avons eu, sur le sol français également, pas mal d'attaques terroristes.

Merci !

Frédéric :

Certes la France et en particulier Paris ont aussi connu le traumatisme des attentats terroristes, mais ni avec la même ampleur que le 11 septembre 2001, ni surtout avec les mêmes conséquences profondes et durables sur les mentalités, et sur l'organisation de la vie publique. Il m'a donc semble naturel de situer une attaque terroriste inédite et d'une telle envergure dans un pays aussi touché et concerné que les États-Unis.


Comment avez-vous eu l'idée du livre Les écriveurs ?

Quels sont les projets pour l'avenir ? (d'autres livres...)
Depuis quel âge écrivez-vous ?
A quel âge avez-vous été édité la première fois ?

Frédéric :

L'idée des Ecriveurs m'est venue à la lecture d'une citation du philosophe franco-lituanien Emmanuel Lévinas : "Ce qu'on dit écrit dans les âmes est d'abord écrit dans les livres".
J'ai trouvé que c'était une belle métaphore de mon métier, celui d'auteur, et j'ai eu envie d'en faire quelque chose d'accessible, donc pourquoi pas un récit fantastique. En outre, cela m'a permis de jongler avec des concepts qui me passionnent depuis toujours, comme le libre arbitre, la prédestination, etc.


J'écris pour mon plaisir... depuis que je sais écrire ;-) Mais je n'ai été édité pour la première fois qu'assez tardivement, vers 32 ans. Il faut dire qu'auparavant, pendant presque 10 ans, j'avais été journaliste, et donc d'autres de mes textes étaient publiés dans la presse.
S'agissant de mes projets, j'écris actuellement un autre thriller pour Black Moon, toujours résolument adulte, qui se situe cette fois à Boston et Harvard. J'ai bouclé aussi le tome 2 des Ecriveurs qui paraîtra début 2013... et bien d'autres choses à suivre, pas toutes aussi certaines.


Bonjour Monsieur Mars :)

Je suis impressionnée par tout ce que vous êtes capable de faire en un mois... Où trouvez vous l'énergie de faire tout ça ?

Plus sérieusement, concernant Non Stop, je voulais savoir d'où vous est venue l'idée de ce roman. Est-ce que vous avez été particulièrement marqué par les événements du 11 septembre ? Est-ce que vous vous intéressiez particulièrement au terrorisme et à ses acteurs avant d'entamer ce livre ?
(en fait au moment où j'écris cette question j'ai trouvé la réponse sur un autre site internet, mais c'est pas grave, j'attends tout de même votre réponse^^)

Et pourquoi avoir choisi de mettre en scène Obama dans votre livre ?

Frédéric :

Je ne sais pas trop moi-même :-)

L'idée m'est venue de la lecture d'une brève dans un quotidien britannique, il y a déjà plusieurs années, et qui évoquait l'arrestation par le MI5 de plusieurs chirurgiens soi-disant formés à l'implantation de prothèses mammaires explosives. J'ai trouvé cela à la fois si farfelu, et un tel potentiel dramatique, que j'ai presque immédiatement su que j'en ferais quelque chose.

Ca me semblait juste de mettre en scène ce président-là, car c'est celui qui, après George W Bush, incarne une forme de détente après la psychose post-11 septembre. Obama n'avait pas la réputation d'un va-t-en-guerre, donc je trouvais intéressant de le plonger dans un contexte de crise majeure, plus que s'il avait été une caricature de président autoritaire et à l'idéologie tranchée (le bien / le mal). Du coup ses réactions sont forcément plus complexes, plus mesurées.


Wilhelmina :


Bonjour Frédéric Mars, merci infiniment de vous prêter au jeu de Dup et Phooka (^-^) j'avoue que je ne vous connais pas encore mais dès demain, j'entame la lecture de "Non-Stop" ; il se pourrait bien que je repasse par ici ensuite ;) Bon début d'interview

Frédéric :

Merci, et bonne lecture alors ! C'est un roman un peu… long ! Alors prenez tout votre temps.


Roz :


Bonjour Mr Mars,

Je commence aussi ma lecture de Non stop, donc je repasserais par là après.
Cependant dans votre présentation, je vois le mot "Kindle", vous avez une influence sur la sortie de vos livre en format numérique? Vous lisez beaucoup sur liseuses?

Merci de votre passage par ici,
A bientot

Frédéric :

Donc je vous y attends de pied ferme après lecture ;-)

Pour répondre à votre question, non je n'ai hélas aucun impact sur la sortie (ou non) de mes ouvrages en format numérique. S'il ne tenait qu'à moi, ils sortiraient (et ressortiraient, pour les plus anciens) tous en numérique en même temps que leur sortie papier.

Je n'idéalise pas la lecture sur liseuse, mais je m'y suis très bien fait à titre personnel, et je lis désormais presque autant sur mon kindle que sur support papier traditionnel. En fait, à l'usage, j'ai observé qu'une sorte de partition naturelle s'était opérée : je lis plutôt les ouvrages documentaires sur kindle, ceux que je lis pour mon travail; et mes lectures plaisir et détente se font plutôt sur papier. Ce que j'apprécie par-dessus tout sur Kindle, c'est la possibilité de sélectionner et mémoriser des extraits très précis, au signe près, et de les consigner dans un fichier qu'on peut ensuite transférer sur son ordinateur. C'est juste génial comme méthode de prise de notes en cours de lecture !



Phooka :


Bonjour Frédéric et merci beaucoup pour ce mois avec nous sur Bookenstock.

Une petite question d'actualité:)

Il y a quelques jours 1WTC a dépassé l'Empire State. Une réaction par rapport à ça?



Frédéric :


Ça me fait drôle de voir cette tour que j'ai imaginé achevée rejoindre bientôt mes projections.

En même temps, c'est dans l'ordre des choses, et surtout si symptomatique de cette manière qu'ont les Américains de gérer et surpasser leurs traumatismes : par la surenchère. "On nous a abattu nos deux tours géantes ? On va en construire une plus haute encore, pour prouver au monde et plus encore aux terroristes qu'on ne va pas se laisser faire". 
Ce mélange de force, d'orgueil et d'immaturité, c'est toute l'Amérique en un seul symbole.


Max Hell :


Bonjour Frédéric.
Moi j'ai reçu 'Les Écriveurs' grâce au partenariat de Bookenstock, mais je n'ai pas pu le commencer, car les livres pullulent, et pas le temps (BAC et cie..), mais j'essaie de le commencer au plus vite, de toute façon, il risque pas de s'échapper ! :P
J'ai lu 'Non-Stop' il y a quelques mois de cela et je me demandais si une adaptation était prévue ou non ? Car, personnellement, j'ai direct pensé à un scénario de film pur US ! ^^

Merci (en avance) pour la réponse :)

Frédéric :

On me pose fréquemment la question, et je la prends comme un compliment :-)

Hélas, les choses ne sont pas si simples, ni si rapides. La vente des droits d'un roman à un producteur est un processus long et complexe, semé d'embûches et souvent d'espoirs déçus. Et la réalisation du film qui en découle plus encore. Il se passe souvent plusieurs années entre la sortie d'un livre et celle du film adapté sur les écrans. Donc j'essaie de prendre ça avec un fatalisme teinté de détermination. Car je suis moi aussi convaincu que ce livre est fait pour une adaptation cinéma. Son défaut, en revanche c'est que c'est un récit très foisonnant, qui suppose presque obligatoirement une production américaine, ce qui rend la tâche plus ardue encore.

Mais en l'occurrence, je peux vous dire que plusieurs personnes oeuvrent pour que cela arrive un jour… même si pour l'heure rien n'est fait !


Crunches :


Bonjour,

J'ai lu Non Stop peu après sa sortie tout comme Les écriveurs. Et j'ai été assez étonnée de voir à quel point ils se situent dans des univers différents. Est-ce vous choisissez vos thèmes ? répondent-ils à des demandes ? Le travail d'écriture est-il le même ?

Mais avant tout, est ce que vous aimez les M&M's ? (oui, c'est ma question phare !!)
Et une autre, pour la route, est ce que votre chat vous répond ?

Frédéric :


Je suis 100% libre de mes thèmes ! Je les soumets certes aux éditeurs avec qui je travaille, qui sont souverains, mais les idées viennent toujours de moi. Cette diversité est juste l'expression de mon éclectisme naturel !

Oui, j'aime les M&M's ! ;-) Je suis même allé à la boutique M&M's sur Time Square lors de mon dernier passage à New York.

Mon chat me répond… à sa manière, avec les yeux !




Dup :


En publiant Non Stop chez Blackmoon, vous n'aviez pas le stress de passer à côté du lectorat thriller ? Car jusque là ils étaient estampillés bluette fantastique pour YA non ? 

Frédéric :

C'était un risque en effet. Et eux (Black Moon) ont pris à l'inverse le risque de sortir de leurs publications habituelles.

Mais au final ça ne s'est pas mal passé, pour eux comme pour moi. Et si cela peut avoir amené vers le thriller des lecteurs de Bit'Lit ou de dystopies, tant mieux !



re Dup :)


" Et eux (Black Moon) ont pris à l'inverse le risque de sortir de leurs publications habituelles."

Est-ce ceci qui explique le buzz énorme sur la toile avant sa sortie ?
Désolée d'insister, mais ça me titille ;-)

Frédéric :

Je ne sais pas si cela l'explique, mais en effet ils ont eu à cœur de communiquer sur le fait qu'ils sortaient de leur production habituelle.

En espérant que le message est à peu près passé ;-)

Oh oui, je crois ! Pour ma part, depuis Non Stop, je regarde toujours leur 4ème de couv maintenant :))

Cacahuète :

Bonjour, j'ai reçu les écriveurs grâce au partenariat présenté par book en stock, (que je remercie encore une fois !) et je vais lire d'ici peu Non Stop...

juste une première question, combien de tomes pensez vous faire sur les écriveurs ?

Merci Frédéric Mars de vous prêter au jeu malgré votre planning impressionnant !!!! ^^
 

Frédéric :

Trois tomes sont prévus pour la saga des Écriveurs. Le deuxième est déjà écrit et sortira début 2013. Le 3e est en préparation.

Au-delà… c'est encore flou. À mon Écriveur de décider ! ;-)



Mon mien d' Écriveur m'annonce que j'ouvre le tome 2 dès la prochaine question !!! :)) 
Donc Poisonauchocolat, tu vas inaugurer le tome 2 ;)

19 commentaires:

  1. Une question parvenue par mail de Alex-Motamots :

    Coucou les filles,

    bon 1er mai.
    Une question pour notre auteur du mois : comment fait l'organisation qui trafique les coeurs artificiels pour connaître les identités de toutes les personnes implantées ?

    RépondreSupprimer
  2. Une deuxième toujours d'Alex :))

    Une question à l'auteur du mois de mai :
    Pourquoi avoir choisi de faire se dérouler l'action de "Non stop" à New-York ? Après tout, nous avons eu, sur le sol français également, pas mal d'attaques terroristes.

    Merci !

    RépondreSupprimer
  3. Comment avez-vous eu l'idée du livre Les écriveurs ?

    Quels sont les projets pour l'avenir ? (d'autres livres...)
    Depuis quel âge écrivez-vous ?
    A quel âge avez-vous été édité la première fois ?

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Monsieur Mars :)

    Je suis impressionnée par tout ce que vous êtes capable de faire en un mois... Où trouvez vous l'énergie de faire tout ça ?

    Plus sérieusement, concernant Non Stop, je voulais savoir d'où vous est venue l'idée de ce roman. Est-ce que vous avez été particulièrement marqué par les événements du 11 septembre ? Est-ce que vous vous intéressiez particulièrement au terrorisme et à ses acteurs avant d'entamer ce livre ?
    (en fait au moment où j'écris cette question j'ai trouvé la réponse sur un autre site internet, mais c'est pas grave, j'attends tout de même votre réponse^^)

    Et pourquoi avoir choisi de mettre en scène Obama dans votre livre ?

    RépondreSupprimer
  5. Si vous relisez tout bien attentivement, vous verrez qu'elle pirate les ordinateurs du département de la santé dans l'état de NY, à Albany, où les pacemakers sont dispatchés vers les malades en attente d'un implant cardiaque.

    RépondreSupprimer
  6. @ Alex (bis) : certes la France et en particulier Paris ont aussi connu le traumatisme des attentats terroristes, mais ni avec la même ampleur que le 11 septembre 2001, ni surtout avec les mêmes conséquences profondes et durables sur les mentalités, et sur l'organisation de la vie publique. Il m'a donc semble naturel de situer une attaque terroriste inédite et d'une telle envergure dans un pays aussi touché et concerné que les États-Unis.

    RépondreSupprimer
  7. @ Harmonie : l'idée des Ecriveurs m'est venue à la lecture d'une citation du philosophe franco-lituanien Emmanuel Lévinas : "Ce qu'on dit écrit dans les âmes est d'abord écrit dans les livres".
    J'ai trouvé que c'était une belle métaphore de mon métier, celui d'auteur, et j'ai eu envie d'en faire quelque chose d'accessible, donc pourquoi pas un récit fantastique. En outre, cela m'a permis de jongler avec des concepts qui me passionnent depuis toujours, comme le libre arbitre, la prédestination, etc.

    RépondreSupprimer
  8. @ Harmonie (bis) : j'écris pour mon plaisir... depuis que je sais écrire ;-) Mais je n'ai été édité pour la première fois qu'assez tardivement, vers 32 ans. Il faut dire qu'auparavant, pendant presque 10 ans, j'avais été journaliste, et donc d'autres de mes textes étaient publiés dans la presse.
    S'agissant de mes projets, j'écris actuellement un autre thriller pour Black Moon, toujours résolument adulte, qui se situe cette fois à Boston et Harvard. J'ai bouclé aussi le tome 2 des Ecriveurs qui paraîtra début 2013... et bien d'autres choses à suivre, pas toutes aussi certaines.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Frédéric Mars, merci infiniment de vous prêter au jeu de Dup et Phooka (^-^) j'avoue que je ne vous connais pas encore mais dès demain, j'entame la lecture de "Non-Stop" ; il se pourrait bien que je repasse par ici ensuite ;) Bon début d'interview

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Mr Mars,

    Je commence aussi ma lecture de Non stop, donc je repasserais par là après.
    Cependant dans votre présentation, je vois le mot "Kindle", vous avez une influence sur la sortie de vos livre en format numérique? Vous lisez beaucoup sur liseuses?

    Merci de votre passage par ici,
    A bientot

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Frédéric et merci beaucoup pour ce mois avec nous sur Bookenstock.

    Une petite question d'actualité:)

    Il y a quelques jours 1WTC a dépassé l'Empire State. Une réaction par rapport à ça?

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Frédéric.
    Moi j'ai reçu 'Les Écriveurs' grâce au partenariat de Bookenstock, mais je n'ai pas pu le commencer, car les livres pullulent, et pas le temps (BAC et cie..), mais j'essaie de le commencer au plus vite, de toute façon, il risque pas de s'échapper ! :P
    J'ai lu 'Non-Stop' il y a quelques mois de cela et je me demandais si une adaptation était prévue ou non ? Car, personnellement, j'ai direct pensé à un scénario de film pur US ! ^^

    Merci (en avance) pour la réponse :)

    Max Hell

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour,

    J'ai lu Non Stop peu après sa sortie tout comme Les écriveurs. Et j'ai été assez étonnée de voir à quel point ils se situent dans des univers différents. Est-ce vous choisissez vos thèmes ? répondent-ils à des demandes ? Le travail d'écriture est-il le même ?

    Mais avant tout, est ce que vous aimez les M&M's ? (oui, c'est ma question phare !!)
    Et une autre, pour la route, est ce que votre chat vous répond ?

    RépondreSupprimer
  14. En publiant Non Stop chez Blackmoon, vous n'aviez pas le stress de passer à côté du lectorat thriller ? Car jusque là ils étaient estampillés bluette fantastique pour YA non ?

    RépondreSupprimer
  15. bonjour, j'ai reçu les écriveurs grâce au partenariat présenté par book en stock, (que je remercie encore une fois !) et je vais lire d'ici peu Non Stop...

    juste une première question, combien de tomes pensez vous faire sur les écriveurs ?

    Merci Frédéric Mars de vous prêter au jeu malgré votre planning impressionnant !!!! ^^

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour monsieur Mars,

    Je n'en suis qu'à la page 142 de "NON STOP" mais une question me turlupine depuis le début de ma lecture: est-ce que les différentes forces de police qui apparaissent dans Non Stop existent vraiment? et si oui, comment les connaissez-vous aussi bien? vous avez eu accès à des documents américains? (bon d'accord, il y a plus d'une question... )

    Merci de nous donner un peu de votre temps, qui semble si chargé!

    Bonne journée à vous,

    Stéphanie/Poison au chocolat

    RépondreSupprimer
  17. " Et eux (Black Moon) ont pris à l'inverse le risque de sortir de leurs publications habituelles."

    Est-ce ceci qui explique le buzz énorme sur la toile avant sa sortie ?
    Désolée d'insister, mais ça me titille ;-)

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Mr Mars,

    En premier lieu, j'aimerai d'abord vous remercier pour ce magnifique livre LES ECRIVEURS.
    Comme vous pouvez vous en douter (ou pas), mes questions vont concerner cette trilogie.
    Première question: Lorsqu'on vous a demandé "Comment avez-vous eu l'idée du livre Les écriveurs ?" , vous avez répondu que c'est à partir d'une citation d'un philosophe franco-lituanien. Ma question va un peu de ce sens. Je me demandais si au cours de votre écriture,le film THE AGENCY (adapté de la nouvelle ADJUSTEMENT TEAM) vous avez influencé car j'ai trouvé quelques détails ressemblant entre le film et votre oeuvre.
    Deuxième question: Le second opus sort début 2013, avez vous une date précise et quand pourrons nous accéder à la quatrième de couverture?
    Dernière question: Quand est-ce que votre site officiel sera mis à jour?

    Voilà, voilà, j'ai fait le tour des questions. Je vous prie d'excuser la longueur de celles-ci en espèrant avoir une réponse très bientôt.
    Sur ce, je vous souhaite une bonne journée (ou soirée si ce n'est pas le jour). :)
    Zeynep ULAS.

    RépondreSupprimer