mercredi 7 novembre 2018

Troisième interview de Stefan Platteau













Dup :

Dis moi, d'où t'es venu cette idée de créer une horde de cochons sauvages ? C'est la première fois que j'en croise en fantasy et je dois reconnaître que c'est parfaitement flippant. Une rencontre terrifiante en forêt avec une famille de sangliers ?

Stefan :

Coucou Dup !


Au Moyen Age, le cochon était l'un des animaux domestiques les plus courants. On laissait les cochons aller et venir librement, y compris dans les villes (où ils jouaient éventuellement le rôle d'éboueurs en éliminant les ordures), ce qui provoquait parfois des accidents. L'un des plus célèbres est la mort déshonorante du roi Philippe de France, mort en 1131 à cause d'un cochon affolé qui a traversé brusquement la chaussée devant son cheval, menant ce dernier à se cabrer, renverser et écraser son malchanceux cavalier. L'Histoire a retenu aussi des cas d'enfants mutilés par une truie ou un verrat ; et les cochons avaient parfois aussi la réputation de déterrer des cadavres pour les manger (il est vrai qu'un cochon peut faire disparaître jusqu'aux os). Bref, il n'y a qu'à regarder la bestiasse pour comprendre qu'elle peut se révéler assez menaçante, si l'on fait abstraction de ses grands yeux doux trop humains ( ♥ ). On ne s'étonnera donc pas que le cochon soit l'animal qui a figuré le plus souvent dans les registres de procès d'animaux : plusieurs d'entre eux ont fini justiciés et pendus, pour avoir commis un homicide, à leur corps défendant.

J'ai lu quelque part que, durant la grande peste, des villages entiers étant décimés, les porcs privés de maîtres se réunissaient en grandes bandes (comme les chiens errants) pour marauder les alentours et trouver à se nourrir. C'est ce qui a inspiré la Harde Noire !


Licorne :

Re-bonjour Stefan !
On sent l'historien qui vibre sous l auteur et le chasseur peut être !. Le moyen âge est une période qui inspire beaucoup l'univers de la fantasy. Est-ce la période que tu préfères ? Une autre en particulier ?
Stefan :

Je suis historien de formation. Ma période de prédilection est le Moyen Age. Ma période secondaire l'antiquité. Étonnant, n'est-ce pas? ;) J'ai aussi beaucoup pratiqué l'Histoire vivante, si bien que je sais ce que c'est de porter une armure.



Fantasy à la carte :

Merci Stefan pour ton retour très précis et très intéressant. En lisant ton premier roman, on sent tout le travail derrière. Mais là on s'immerge encore plus dans l'envers du décor. C'est juste impressionnant. Et le résultat est plus qu'à la hauteur. je te dis bravo. Je suis pour le coup très curieuse de lire la suite. Ceci n'était qu'une mise en jambe. Du coup, je rebondis et je demande si tu as un personnage auquel tu te sens plus proche ou plus attaché et pourquoi?

Stefan :

Je suis attaché à tous les personnages d'une façon ou d'une autre... je confesse toutefois un faible pour Varagwynn le batelier, un personnage qui ne me ressemble pas (mais me fait penser à un ami). J'aime son héroïsme humble, l'héroïsme d'un gaillard qui n'est ni un grand guerrier ni un sage, encore moins un mage, mais qui se jette à l'eau (au propre et au figuré) sans se poser la moindre question pour sauver un inconnu, par une simple solidarité humaine - solidarité qui, pour lui, coule de source. L'air de rien, ses petits talents (nager, détecter les remous, diriger un bateau) se révèlent très importants dans le Vyanthryr... j'étais très heureux de lui offrir à nouveau une grande scène héroïque dans le troisième tome (scène qui est aussi un hommage appuyé au Kalevala). Et puis, le batelier n'est pas un archétype très utilisé en fantasy. Il y a pourtant un héroïsme implicite dans ce métier...


Musea Uranie :

Je vais voir les cochons différemment maintenant. La Horde Noire m'a aussi fait penser aux démons de la forêt dans Princesse Mononoké de Miyakazi ainsi qu'aux Nazgul de Tolkien. Plus pour le côté oppressant que physique bien entendu.

Stefan :


Pour la petite histoire, il y a une dizaine d'années, je suis parti en vacances dans le Gévaudan avec tout un groupe de potes. Nous logions dans un gîte à la ferme, dans de hautes collines complètement paumées sans la moindre pollution lumineuse ni maison aux alentours. Les propriétaires vivaient dans une yourte à proximité du corps de logis qui nous était loué. Sur la colline la plus proche, ils gardaient des cochons dans un enclos. Après le repas du soir, je suis parti marcher un peu avec un ami, sous la seule lueur des étoiles. Il faisait tout de même très sombre. J'étais alors en pleine écriture du récit de vie de Manesh ; j'en ai profité pour lui raconter la Harde noire. A la fin de mes explications, nous sommes arrivés à l'enclos des porcs. Il faisait si noir qu'on distinguait à peine leurs silhouettes massives. Mais on les entendais grouiner et faire leurs bruits de bouche inquiétants. Je me suis approché des barrières, j'ai ouvert les bras, et j'ai dû dire à mon pote quelque chose comme : "regarde-moi ça, ne sont-ils pas redoutables et magnifiques?". Il n'a jamais osé approcher.


Cédric Jeanneret :

Bon, j'ai plusieurs questions, alors je me lance (pardon Stefan).

Déjà une question éditoriale : comment es-tu arrivé chez ton éditeurs (les moutons électriques) ?

Ensuite je suis en train de relire en audio les livres sortis (et effectivement le narrateur est excellent, et te connaissant un peu je reconnais ta "voix" dans le texte lu) et je note plein de petits détails qui font sens quand on connaît ce qui vient par la suite.

A ce propos il y a, à la fin du tome 2, une scène de combat avorté entre Manesh et d'autres personnes qui implique un petit oiseau rouge et Kuni. Je me posais la question si l'arrivée de cette dernière est vraiment fortuite, et s'il y a un lien entre Kuni, l'oiseau et les Brumes ?

Une autres questions sur les Antiques, est-ce qu'il y a un peuple de géants, ou/et une race par astre ? Même question pour les Astras, l'on sait qu'il y en a des solaires et des lunaires, mais y en a-t-il d'autres pour les autres astres ? Et des demi-antique (comme Manesh) y en a-t-il des lunaires, des autres astres ?

Est-ce que ce qui peuplent l'Outre-songe est sujet de la même manière aux astres que dans le monde "de la matière)

Est-ce que tu prévois des récits se déroulant au cœurs de l'héritage, dans les colonies et à l'époque antique ? (oui j'en veux plus).

Et finalement (pour le moment du moins) est-ce que des rolistes ont arpentés l'Héritage ? Le font-il encore, pourront-ils le faire dans le futur ?

Stefan :



Maître Jeanneret, vous êtes une canaille ! Tu me poses des questions auxquelles je ne peux pas répondre sans divulgâcher, tu essaies de me tirer des vers du nez ! Mais tu ne sauras rien de l'oiseau rouge, malgré toute ta roublardise !



Concernant les Peuples antiques, il y a effectivement des peuples attachés aux divers Astres Majeurs. Vous connaissez déjà les Solaires et les Lunaires, ainsi que les géants noirs, associés à Kiarvathi (tout comme les ogres). Je puis dire qu'il existe aussi des géants gris, liés à Senthori : comme le veut la nature de cet astre, leur présence tend à "pomper" les énergies d'autrui. Mais quiconque voyage en leur compagnie peut mettre du temps à réaliser leur nature... quant au peuple des Alwynn, les Pacifiques, ils sont liés à Sahari. D'autres peuples voient leur association sujette à débats, comme les Dorholt (nains), généralement rattachés à Atun (la force cachée), parfois à Issa (la colère).



Tout comme il existe des demi-solaires, il existe des demi-lunaires. Ces personnes sont connues pour être rayonnants à la lune pleine, et déprimés lorsque la lune est réduite à un simple croissant. Vivre avec elles ne doit pas être facile... D'autres croisements sont possibles, mais je vous laisse la découverte... rappelons en tout cas que la lignée des Souranès prétend descendre d'un demi-solaire fameux, Souranyar, fils du Roi solaire Samath lui-même, et que les Luari sont fiers de descendre des cinq filles de Kuntola, d'ascendance lunaire.



Quant aux astras, on sait que les 4 grands, utilisés lors de la Gigantomachie (et détruits en annihilant les dieux du Vintou), étaient associés respectivement au Soleil (Sûrastra), à la lune (Lûastra), à Sahari (Sâharastra) et à Atûn (Atûnastra).



L'influence des Astres porte aussi dans les Brumes, bien sûr. Il se peut même qu'elle y soit plus forte sur l'environnement.



Pour répondre à ton autre question, j'espère bien conter d'autres épisodes antiques, mais chaque chose en son temps. Et oui, des rôlistes ont arpenté l'Héritage, mais cela fait déjà quelques années que je n'ai plus le temps de maîtriser. Pour être précis, depuis que j'ai signé chez les Moutons électriques.


Fantasy à la carte :


Bonjour Stefan, en ce dimanche, quel est ton livre de chevet du moment?

Stefan :

"La Passe-miroir de Christelle Dabos. J'aime beaucoup : l'univers, les personnages bien croqués, le côté cruel l'air de rien..."


4 commentaires:

  1. Je vais voir les cochons différemment maintenant. La Horde Noire m'a aussi fait penser aux démons de la forêt dans Princesse Mononoké de Miyakazi ainsi qu'aux Nazgul de Tolkien. Plus pour le côté oppressant que physique bien entendu.

    RépondreSupprimer
  2. Bon, j'ai plusieurs questions, alors je me lance (pardon Stefan).

    Déjà une question éditoriale : comment es-tu arrivé chez ton éditeurs (les moutons électriques) ?

    Ensuite je suis en train de relire en audio les livres sortis (et effectivement le narrateur est excellent, et te connaissant un peu je reconnais ta "voix" dans le texte lu) et je note plein de petits détails qui font sens quand on connaît ce qui vient par la suite.

    A ce propos il y a, à la fin du tome 2, une scène de combat avorté entre Manesh et d'autres personnes qui implique un petit oiseau rouge et Kuni. Je me posais la question si l'arrivée de cette dernière est vraiment fortuite, et s'il y a un lien entre Kuni, l'oiseau et les Brumes ?

    Une autres questions sur les Antiques, est-ce qu'il y a un peuple de géants, ou/et une race par astre ? Même question pour les Astras, l'on sait qu'il y en a des solaires et des lunaires, mais y en a-t-il d'autres pour les autres astres ? Et des demi-antique (comme Manesh) y en a-t-il des lunaires, des autres astres ?

    Est-ce que ce qui peuplent l'Outre-songe est sujet de la même manière aux astres que dans le monde "de la matière)

    Est-ce que tu prévois des récits se déroulant au cœurs de l'héritage, dans les colonies et à l'époque antique ? (oui j'en veux plus).

    Et finalement (pour le moment du moins) est-ce que des rolistes ont arpentés l'Héritage ? Le font-il encore, pourront-ils le faire dans le futur ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Stefan, en ce dimanche, quel est ton livre de chevet du moment?

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir, As-tu déjà lu un roman de fantasy que tu as détesté? Si oui lequel et pourquoi?

    RépondreSupprimer