mardi 11 avril 2017

UN PALAIS D’ÉPINES ET DE ROSES de Sarah J.Maas






Editions La Martinière Jeunesse
Sortie le 09 février 2017
18.90 euros
528 pages


En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?
A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.


L'avis de Phooka:



**ATTENTION: Avis de canicule annoncée. Chaleur torride en vue**


Alors voilà, comme vous le savez sans doute si vous suivez ce blog, je ne suis pas spécialement fan de romance fantasy ou fantasy romance, je ne sais pas comment ça s'appelle. Le genre m'ennuie généralement avec une tendance à peu de renouvellement. Mais il existe quelques exceptions et Sarah J. Maas en fait partie. Sa série Kéléana* m'a enchantée et je regrette toujours qu'elle n'ait pas été traduite en entier. Alors quand cette nouvelle série a fait son apparition, je me suis jetée dessus.

Sarah J. Maas créé des héroïnes hors du commun. Des "vraies" femmes avec leurs forces et leurs faiblesses. Elles n'en fait pas des idiotes évaporées, bien au contraire, ce sont des battantes sans être non plus des combattantes. Et Feyre en est un nouvel exemple. Feyre, c'est une jeune fille, venant d'une famille autrefois riche. Sa mère est morte quand elle avait 8 ans, son père a fait de mauvais investissements et elle s'est retrouvée à vivre misérablement avec ses deux sœurs dans une vieille chaumière. Son père a baissé les bras et si Feyre ne s'était pas mise à chasser, ils seraient tous morts de faim. Alors Feyre chasse, rentre parfois bredouille, parfois non. La faim se fait souvent sentir, ses sœurs sont bonnes à rien et petit à petit, elle a appris à maîtriser son arc jusqu'à devenir relativement douée.
Mais voilà, le village se Feyre se trouve près du "mur". Mur qui sépare son monde de celui des Fae. Depuis la guerre, les deux peuples sont séparés. Les Fae ont la réputation d'être cruels et sans pitié. Les hommes les détestent et de monstrueuses légendes courent sur eux. Alors quand Feyre tue "presque par erreur" un grand loup qui s'avère être un Fae et qu'un autre Fae vient lui réclamer sa vie en échange de celle du loup. Elle accepte le marché qui consiste à suivre ce Fae dans son monde au lieu d'être exécutée sur place.

Fae va passer le mur et entrer dans le monde honnis des Fae. Mais là, au lieu d'une sordide prison elle va se retrouver dans un magnifique palais, en compagnie de Tamlin l'un des grands seigneurs Fae, le seigneur de la Cour du Printemps.

Alors oui, on pense immédiatement à la Belle et la bête et le début du roman en est clairement inspiré, un réel hommage. Mais ce n'est que le début de l'histoire, la mise en bouche. Car dans le monde des Fae rien ne va plus. Intrigues politiques et malédictions se confondent. Des "choses" se trament et Feyre est curieuse d'en savoir plus. Sauf qu'on la maintient dans l'ignorance, ce qu'elle ne supporte pas. Alors elle va intriguer, elle aussi, à sa manière humaine. Tamlin semble en danger, quelque chose rode et apporte le mal. Feyre et ses maigres possibilités humaines, peut-elle l'aider ?

Tout est prenant dans ce roman. Feyre et sa fragilité, Tamlin le beau magnifique seigneur Fae, Lucien dont on ne comprend pas toujours l'attitude. Et vous ai-je parlé de Rhysand? Le seigneur de la Cour de la Nuit? Non, je ne pense pas. Rhysand ...comment dire. On se calme, j'ai des palpitations rien que d'y repenser ...

Donc je disais, tout est prenant, mais rien n'est facile. Aussi bien pour les humains que pour les Fae, mais surtout pour Feyre. Feyre qui a tué un Fae innocent sans le savoir et qui est donc "coupable" et qui va devoir en tuer d'autres. Feyre qui va devoir se battre et aller au delà de tout ce qu'on peut imaginer. Ho non, je ne l'envie pas. Physiquement et moralement elle va faire face à des épreuves quasi insurmontables et franchement on ne peut pas dire que l'auteur épargne son héroïne!

Le tout est juste génial, parfaitement dosé. Aventure, suspense, découverte, combat, sueurs froides ... ou coup de chaud. Bref, le roman se lit d'une traite et je n'ai pas pu résister à enchaîner direct sur le tome 2 en anglais, incapable d'attendre une seconde de plus. Et je peux déjà vous dire que si le tome 1 est fabuleux, le tome 2 l'est encore plus, mais je vous en reparlerai en temps et en heure car je le relirai bien sûr en français.

Bref, ce palais d'épines et de roses est une tuerie. Qu'on se le dise. Rien que d'y repenser (alors que je l'ai fini il y a une semaine, j'en ai les mains moites et le ventre noué ...Rhysand). FONCEZ !!!





Kéléana *


11 commentaires:

  1. J'aimerai énormément le découvrir :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une tuerie ce bouquin, n'hésite pas !!

      Supprimer
  2. Ah tu n'as pas résisté au T2 .... Rysand !!!! <3 <3 <3 (oui, il réveille mes plus bas instincts de fan girl ^^). Mis à part ça, je l'avais beaucoup aimé ce T1, je lui trouvais un petit manque de souffle par moment, mais un bon équilibre quand même, entre son côté très enchanteur et un dernier tiers très palpitant (comme tu dis, l'auteure n'épargne pas vraiment l'héroïne). Cela dit, le T2 est quand même une bon gros cran au dessus (il m'a mis une belle grosse claque) et me fait voir ce premier volume un peu plus comme une introduction en fait (mais une très chouette introduction quand même )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaaa, je me sens moins seul en fangirl !! mdr
      Et oui je pense que le T1 est une intro comme toute bonne série de fantasy qui se respecte. Mais une belle intro quand même ! ;)

      Supprimer
  3. Tu sais quoi Phooka... je l'ai commencé hier aprèm :ratta:
    Et j'ai lu jusqu'à 2h de mat et j'ai la tête dans le c**, mais j'en ai lu 70% !

    RépondreSupprimer
  4. Ca donne envie!

    Et j'ai vu que le tome 3 sort en VO le 2 mai (j'dit ça, j'dit rien....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Argh !!! Sérieux ??!!!!! Bon le 02 mai, vous ne me voyez pas de la journée !

      Supprimer
  5. Contente que tu aies succombé à cette série. Je n'ai lu que le tome 1 en VO mais la suite m'attend et je compte bien me la faire sous peu. Surtout que le tome 3 sort début mai. Hiiiiiii.... !!!!!
    Comme toi, Tamlin m'a beaucoup plu mais quand j'ai découvert Rhysand mon coeur n'a fait qu'un tour... J'ai trop hâte de le retrouver.
    Bref, comme toi, j'ai du mal avec ce genre là. C'est peut-être notre grand âge qui fait ça :P Mais ACOTAR vaut vraiment son pesant d'or et je le conseille aussi fortement à tout le monde :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire me fait bien plaisir, car je ressens les choses comme toi visiblement! Tu vas ADORER le T2, crois-moi !!!

      Supprimer
  6. La couverture ne m'attire pas du tout mais ta chronique me donne envie de lui donner une chance !

    RépondreSupprimer