vendredi 22 juillet 2016

SANCTUAIRES de Clélie Avit






 Les Messagers des Vents tome 2



Editions MSK
(JCLattes)
Sortie le 008/06/2016
480 pages
18 euros




Les Vents, les Terres, les Eaux, les Feux. Quatre éléments, quatre territoires : la Friyie. Quand Ériana a rencontré Setrian, jeune messager des Vents, elle ignorait tout du danger qui menaçait le pays , de la prophétie qui la désignait et des pouvoirs qu’elle détenait. Il aura fallu une quête en territoire des Terres, un périple riche d’aventures et de rencontres, et l’affrontement avec les membres du terrible Velpa pour qu’elle s’accepte comme celle qui sauvera les quatre communautés.

Après les Messagers des Vents, Clélie Avit continue avec Sanctuaires sa généreuse et palpitante saga fantastique.

Ériana, affranchie de ses doutes et sous la précieuse protection de Setrian, poursuit la vaste mission qu’elle s’est vue confier par le conseil des Vents. Pour cela, elle va au-devant des quatre éléments, de son apprentissage et des connaissances révélées par la prophétie. Mais la prophétie n’en finit pas de dévoiler ses secrets, et les obstacles seront au rendez-vous, plus douloureux que jamais.

Chaos, jeux de pouvoir, disparitions, nouvelles rencontres, alliances inattendues… Dans de nouveaux décors, dont la prestigieuse cité des Eaux, ce deuxième tome des Messagers des Vents mêle habilement les péripéties pour accrocher son lecteur et ne plus le lâcher. Tout en glissant parfois vers un côté sombre et mélancolique, qui n’en étoffe que davantage des personnages auxquels le lecteur s’est vivement attaché.



L'avis de Phooka:



Je trouvais le tome 1  en demi-teinte, essentiellement à cause d'un début vraiment trop long, mais la seconde moitié du roman avait su me convaincre et c'est avec confiance que je me suis lancée dans la lecture de ce second opus. Je n'ai pas regretté mon choix !

C'est avec vraiment beaucoup de plaisir que l'on retrouve nos héros. Les deux groupes créés précédemment suivent chacun leur chemin. Groupes qui vont eux -même se scinder. Du coup, on retrouve le schéma classique, mais efficace, de l’alternance des chapitres qui apporte beaucoup de rythme à la lecture.
Et du rythme il y en a, bien plus que dans le premier opus. On connait déjà les principaux personnages et si certains s'y ajoutent, ils sont intégrés dans le fil naturel du récit. On a l'impression que l'auteur a vraiment pris les choses en main. Comme si elle avait enfin trouvé le bon rythme. Ça se ressent dans le plaisir qu'on éprouve à la lecture.
Même si le comportement de Setrian pourra paraître étrange, au moins son rôle n'est pas "linéaire". Le destin d'Eriana est loin d'être serein lui aussi. Mais surtout, l'auteur nous assène quelques coup de théâtre pas "piqués des vers"; J'en ai été très surprise car franchement je m'attendais justement à un récit "classique" et sans réel retournement de situation. Grossière erreur de ma part et vous m'en voyez ravie !

Ce que je trouve étonnant dans le récit en lui même c'est que c'est à la fois "prenant" et "tranquille". Oui je sais c'est bizarre ce que je raconte. C'est "tranquille" parce qu'on suit le cheminement de nos petits groupes dans la plus pure lignée des romans initiatiques, et on a largement le temps d'apprendre à connaître les différents protagonistes et de partager leur vie de tous les jours. Mais comme cette "vie de tous les jours" est pleine d'aventure, de suspense, de découvertes et de retournements de situation, on a le côté "prenant" sans avoir cette impression de roman qui file à cent à l'heure. 
Je ne suis pas sûre d'être claire sur ce coup là, mais je tiens pourtant à expliquer ce rythme car pour moi, il fait le charme du livre. 

A ceci, bien sûr, il faut ajouter la magie de l'eau cette fois-ci, qui à l'instar de celle de la terre et du vent, est tout aussi exotique et fascinante. Sans oublier, bien sûr Arden, la cité des eaux, absolument somptueuse. Et ce qui est aussi une belle réussite de Clélie Avit, c'est que, à première vue on pourrait penser que la cité des eaux, qui ressemble fort à la cité des vents, fonctionne grosso modo de la même façon (même hiérarchie, mêmes obligations etc ...). Mais là où est le coup de maître c'est que justement, si la structure est à peu près la même, le fonctionnement en est très différent et c'est un vrai régal pour le lecteur de le découvrir.

Voilà donc un tome 2 qui a su me convaincre. L'univers créé par l'auteur est vaste et riche, les personnages sont très attachants, le récit est bourré de suspense et d'émotion. L'auteur ne cède pas à la facilité et prend vraiment son histoire à bras le corps. Bref, une très bonne suite. Reste à attendre le tome 3!





1 commentaire:

  1. Moi qui hésitait à lire la suite ! Il rejoint ma Wish List :D

    RépondreSupprimer