vendredi 12 février 2016

LE DERNIER ROYAUME Acte IV de Morgan Rhodes



 Acte IV Les déferlantes de givre



Editions Michel Lafon
15.95 euros
457 pages
Sortie le  11/02/2016





La guerre pour la possession de Mytica et de sa magie fait rage. Roi déchu, empereur cruel, princesse rebelle, héritier tous sont prêts à verser jusqu'à la dernière goutte de leur sang afin de régner sur cette terre sacrée.

Cléo : de nouveau privée de son trône, pris de force par Amara grâce à la magie qu'elle a volée, la princesse devra faire preuve d'imagination et d'énormément de courage pour protéger son peuple des envahisseurs.

Magnus : au coeur d'un royaume plongé dans le chaos, tiraillé entre sa jeune soeur en danger de mort et ses nouveaux sentiments pour Cléo, le prince d'acier est de nouveau déchiré entre l'amour et le devoir.

Lucia : enfin vengée de la mort cruelle de son premier et unique amour, elle s'allie au dieu du Feu et fomente avec lui la plus sinistre des vengeances.

Jonas : après avoir échappé de justesse à la mort, il est de nouveau réuni avec la princesse Cléo. Et il est prêt à tout pour l'aider dans sa quête des Quatre Soeurs, les cristaux capables de déchaîner sur Mytica la puissance des éléments.


L'avis de Phooka:


Cléo, Magnus, Lucia, Jonas, tels sont les noms sur la quatrième de couverture. Mais il faudrait rajouter Amara, Lysandra, Nerissa, Nic, Felix et bien d 'autres encore ...

Cette série est un florilège de personnages que le lecteur suit quasiment depuis le début. Des personnages auxquels on s'attache et qui, pour la plupart, ont tous des qualités et des défauts. Aucun n'est parfait, aucun n'est totalement méchant et aucun n'est à l'abri de disparaître non plus ...

On pourrait parfois avoir peur de cette histoire d'amour/haine entre Cléo et Magnus, mais le sujet est traité avec finesse et le contexte tout autour est tellement riche qu'on en oublie ces grosses ficelles. D'ailleurs je ne devrais pas parler de grosses ficelles, parce que justement ce que j'aime dans cette série c'est être surprise. L'auteur soumet ses héros à des traitements franchement pas sympathiques et souvent vraiment inattendus. C'est un vrai plaisir car le lecteur est sincèrement étonné. Pourtant la trame du récit est des plus classiques ... du moins en apparence.

Cette fois, le roi du sang, Gaius, le père de Magnus est parti rencontrer le roi du continent de Kraeshia, bien plus puissant que lui. Mais il a un stratagème pour le convaincre de ne pas attaquer son pays. En gros, il va lui donner ....

Évidemment Cléo et Magnus n'apprécient pas, mais qu'importe, de toute façon Gaius les a condamnés à mort depuis un moment pour trahison. Sympathique le papa (et beau-papa) non ? Mais rassurez-vous, il y a pire en la personne d'Amara, la fille du roi de Kraeshia. Plus machiavélique, vraiment je crois que je n'ai jamais vu. Pourtant, on l'a déjà vue à l'oeuvre dans le tome précédant, n'hésitant pas à sacrifier des proches dans son propre intérêt. Mais là elle a encore réussi à me surprendre... et pas en bien, croyez moi. J'ai eu des envies de meurtres, reposant mon livre et tournant dans la maison en me disant "non mais c'est pas vrai, elle n'a pas fait ça!". (Pour vous dire que j'étais à fond dedans hein! :))

Et puis il y a Lucia, l'enchanteresse, la soeur de Magnus, dont il est depuis toujours amoureux. Elle, elle se promène avec le dieu du feu, et croyez-moi celui là il vaut mieux éviter de le croiser.

N'oublions pas Jonas, ce révolutionnaire un peu raté qui a une fâcheuse tendance à échouer dans tout ce qu'il fait. Il va s'engager dans une alliance contre nature, mais tuer Gaius est toujours son but ultime et comme il n'est pas le seul à vouloir la mort du roi du sang ...

Bref, comme vous le voyez, ce roman regorge de personnages hauts en couleurs. Aucun n'est exempt de défauts, ni de qualités d'ailleurs et c'est ça qui rend la série tellement attachante. Évidemment les rebondissements sont nombreux, surtout avec autant de protagonistes. Évidemment le suspense est toujours présent. Évidemment j'ai dévoré ce tome en un clin d'oeil. Et évidemment maintenant j'en attends la suite avec impatience !

Cet acte IV est encore meilleur que les précédents. Jusque là j'avais toujours trouvé quelques longueurs, mais cette fois le rythme est effréné et le livre se lit à toute allure. Une superbe série de fantasy à mettre entre toutes les mains.


Si vous avez raté le début:



2 commentaires:

  1. Tiens c'est marrant je lis le premier en ce moment ^^je trouve ça très fade avec des personnages superficiels ! Je viendrais relire ton avis quand je l'aurais terminé, parce que je pense que je ne continuerais pas la série :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tome 1 est nettement moins bon, c'est sûr. Jette un oeil à ma chronique ; )

      Supprimer