vendredi 9 octobre 2015

CE STAGE ÉTAIT VRAIMENT MORTEL de Fabien Clavel








Editions Scrinéo
Collection : Roman d'horreur
220 pages
12.90 euros




Nawel est fière d’avoir obtenu son stage d’observation en entreprise dans la tour Éden de la Défense, siège d’une des plus grandes multinationales au monde. En revanche, elle n’avait pas prévu de partager son stage avec Kylian, un frimeur de première, Enzo, un intello discret, et Joël, un garçon mystérieux et quasi muet.

Mais surtout, elle ne s’attendait pas à découvrir une tête coupée sur la photocopieuse ! Quelque chose de louche se déroule dans la tour Éden…

Survivront-ils à ce stage plus que mortel ?




L'avis de Phooka:



Un roman d'horreur jeunesse, je crois bien que c'est un genre que je n'avais pas encore découvert. C'est maintenant chose faite avec Ce stage était vraiment mortel. Si je me suis lancée avec celui-ci c'est que le récit de base me "parlait" vu que mon gamin est en troisième et que lui aussi va devoir faire ce "fameux" stage. En espérant qu'il soit moins mouvementé que celui du roman ....


Nawel est une jeune élève de troisième, une fille intelligente et bosseuse. Pour obtenir ce stage d'observation (obligatoire en troisième pour ceux qui n'auraient pas de gamins de cet âge), elle a dû mettre les bouchées doubles. En effet, malgré le collège assez prestigieux dans lequel elle étudie, ses origines lui ferment bien des portes. Mais Nawel ne se laisse pas abattre et décroche le stage de ses rêves dans une grande multinationale à la Défense.

Au premier jour du stage, elle se présente, stressée, pour découvrir qu'elle n'est pas seule. Au total quatre élèves attendent à la réception, Nawel bien sûr, mais aussi Kylian le glandeur de service de sa classe, Enzo un grand mec qu'elle ne connaît pas et Joël, un garçon qui n'ouvre pas la bouche. Ce n'est pas du tout comme ça qu'elle imaginait son stage. Surtout quand elle apprend que c'est sa prof principale qui a décroché le stage pour Kylian, sachant que Nawel avait contacté cette boîte.

Mais le pire est encore à venir. La personne que Nawel avait eu au téléphone, ne fait apparemment plus partie de l'entreprise et le petit groupe d'ados se retrouve laissé à lui-même. En gros on leur dit de rester dans la salle d'attente jusqu'à l'heure de sortir. Mais Nawel ne l'entend pas de cette oreille et se bat pour obtenir quelque chose à faire. C'est ainsi qu'elle se retrouve avec une pile de photocopies dans les mains, direction le local de reprographie. Local où il se passe des choses bien étranges, à commencer par une tête coupée sur la photocopieuse, et ça ne va pas aller en s'améliorant.

Autant vous le dire tout de suite, j'ai un sentiment mitigé pour ce roman. Je sais que c'est de l'horreur pour ado, un genre que je ne maîtrise pas. Je suppose que c'est parce que le roman est court et à l'intention des ados (pressés par nature) que l'action commence si vite. Trop vite à mon goût car le lecteur se retrouve plongé dans "l'horreur" alors qu'il a à peine fait connaissance des personnages. D'un autre côté, comme dit plus avant je comprends le pourquoi de ce rythme rapide et finalement le lecteur fait connaissance des trois garçons au même rythme que Nawel.  Néanmoins, je n'ai pas vraiment pu accrocher aux quatre héros, il me sont restés lointains et indifférents. 

Ce qui m'a gênée aussi, mais ça, ça doit être parce que je suis la mère d'un môme qui ne courre pas après le travail (...), c'est cette acharnement de Nawel pour d'abord obtenir ce stage, puis y appendre quelque chose. Quelle maturité ! J'avoue avoir un peu de mal à imaginer les gamins de troisième aussi motivés et donc cela m'a paru peu crédible. 

Il n'en reste pas moins que le rythme soutenu du récit, et le côté horreur bien maîtrisé saura convaincre les jeunes amateurs du genre; Pas trop jeunes non plus, car certains passages sont assez glaçants.

Ce stage est vraiment mortel, est un roman d'horreur très orienté ado. En tant qu'adulte, je n'ai pas réussi à entrer dedans, mais je suis loin d'être la cible de ce livre. Je serai curieuse de connaître l'avis un "coeur de cible", un ado donc, car je suis sûre qu'il ou elle aura un avis très différent du mien. Donc si vous êtes ados (ou parents d'ados) amateurs de sensations fortes, ce livre est fait pour vous (ou eux). Et surtout, venez me dire ce que vous en avez pensé !









2 commentaires:

  1. ça a l'air d'être un genre de Chair de Poule mais pour l'âge au dessus, non ?

    RépondreSupprimer