vendredi 11 septembre 2015

PHOBOS Tome 1 de Victor Dixen





Editions Robert Laffont
Collection R
17.90 euros
432 pages




Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.

Il veulent marquer l'Histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l'amour avec un grand A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.





L'avis de Phooka:




Je vais être totalement honnête avec vous. Au début je n'étais que moyennent tentée par Phobos. Le:

Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.

ayant eu une forte tendance à me rebuter. J'avais peur que ce soit niais, mais ce qui m'a convaincue c'est quand même l’auteur Victor Dixen que nous avons eu le plaisir d'accueillir ici pour un "Mois de" et qui a toujours su m'enthousiasmer par ses écrits.

Autant vous le dire tout de suite, je me suis régalée avec Phobos et la frustration de ne pas connaître la suite me ronge !

Dans un futur proche, les États-Unis, ruinés commencent à vendre leur "patrimoine national" à des compagnies privées pour équilibrer leur budget. Ainsi la NASA est-elle vendue à une société richissime, dont personne ne connaît les dirigeants. Cette société décide de rentabiliser le programme "martien" en créant un tout nouveau concept de télé réalité. En effet, des abris ont été installés sur Mars par la NASA, abris viables et dans lesquels pourront s'installer six couples qui formeront la base de la future société martienne. Ces six couples vont apprendre à se connaître via des speed dating organisés lors de leur long voyage vers Mars. Pendant ces trois mois dans l'espace, les six filles et six garçons n'auront aucun contact, sauf 6 minutes de speed dating, à travers une vitre ...Le tout est retransmis en direct et 24 heures sur 24 sur une chaîne spécialisée qui espère bien ramasser le pactole.

Ces jeunes gens ont d'abord été sélectionnés parmi les milliers, non les millions de candidats potentiels à travers le monde, puis entraînés à la fois pour supporter un tel voyage mais aussi -et surtout- pour que chacun ait les compétences nécessaires pour que le voyage et l'arrivée se passent harmonieusement.

Évidemment à ce stade de ma chronique, on a l'impression que ça sent l'eau de rose à plein nez. Et bien non, vous vous trompez, tout comme moi je me suis trompée au début en lisant la quatrième de couverture.

On pourrait bien sûr se focaliser sur les histoires d'amour naissantes, sur ces filles, les jolis garçons qui leur font face, mais ce n'est pas le but du roman justement, loin de là!!

Parce que ces douze jeunes gens ont un point commun étrange, mais surtout ils ont tous un lourd secret à cacher. Secret qu'ils gardent profondément enfoui.
Les gens qui regardent l’émission peuvent verser de l'argent pour leur couple préféré et le tout représente une masse d'argent impressionnante. A ceci s'ajoute les recettes de la chaîne de télé organisatrice. Au total des sommes astronomiques (oui je sais elle est facile celle-là ...) sont en jeu. Tout doit marcher comme sur des roulettes ...

Alors du coup, on peut se demander qui contrôle tout ça. A qui va profiter l'affaire ? Est-ce que les règles du jeu sont honnêtes ? Le doute s'installe petit à petit, puis le doute devient certitude et le suspense est à son comble.

Le récit oscille entre ce qui se passe dans le vaisseau spatialt ce qui se passe sur Terre. Le point de vue du narrateur étant du côté des filles, donc on suit l'évolution de leurs relations, leurs avis vis à vis des garçons qu'elles entrevoient pendant les fameuses six minutes. Ça débute comme une colo, avec plein de bonne volonté, puis petit à petit le doute s'installe, puis la suspicion et la peur ...

En parallèle, on suit l'équipe qui gère tout depuis la terre. La psychologue qui les suit depuis le début et qui est une sorte d'entité omnisciente, omniprésente. Que cache t'elle?

Doutes, faux-semblants, peur sont en fait les maîtres mots de ce roman et c'est de main de maître justement que Victor Dixen nous amène à la fin de ce premier tome. D'abord intrigué, puis fasciné, le lecteur est pris au piège et il se laisse emporter par le récit. Et la fin arrive, brutale, au point que j'attendais justement depuis le début! Rhaaaaaaaaaaa, frustration extrême ! J'attendais ce moment depuis le début, je voulais savoir et au moment où j'entrevoyais enfin la lumière ... fin de l’émission. J'en ai hurlé de rage et j'aurais bien étranglé notre cher Victor Dixen, mais je me suis retenue et je lui tire mon chapeau pour m'avoir ainsi "roulée dans la farine". Je vais compter les jours jusqu'au moment où je pourrais découvrir la suite. Ces auteurs sont des sadiques (référence à Gabriel Katz pour Dup :))



Bref, je n'aurais vraiment pas pensé ça avant d 'ouvrir le livre, mais Phobos est un gros coup de coeur, A lire sans attendre et préparez vous à vous ronger les ongles à la fin !









6 commentaires:

  1. J'étais un peu sceptique, comme toi, mais j'ai été totalement conquise par le petit côté thriller du roman ! Heureusement que la suite est pour bientôt :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhaaaaaaaaaaaaaaa je veux la suite, viiiiiiiiiiiiiiite!

      Supprimer
  2. Tout pareil, un peu sceptique au début, et puis... Raaah ! On le lit d'une traite, et la fin est un véritable supplice '_' Tout à fait d'accord pour cette bande de sadiques, ils devront payer tôt ou tard ^_^ Vivement la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est ce pas hein, c'est juste de la torture!!

      Supprimer
  3. Ce livre est dans ma wishlist depuis l'annonce de sa sortie !!!

    RépondreSupprimer
  4. J'étais aussi un peu sceptique face à ce livre car j'avais justement peur des possibles histoires d'amour mais quand j'ai vu qu'une bloggueuse de fantasy l'avait beaucoup aimé, je me suis ruée à la bibliothèque pour le louer. Maintenant, je l'ai et après avoir vu ton avis, il ne va sûrement pas faire long feu. Je reviendrai dire quoi plus tard ^^ J'espère en tout cas l'apprécier.

    RépondreSupprimer