lundi 6 juillet 2015

HALF BAD 2 de Sally Green



NUIT ROUGE



Éditions Milan
Collection Macadam
406 pages
16,90 euros



4ème de couv :

Fuir, toujours fuir, Nathan n'a pas le choix.

Les sorciers blancs le pourchassent ; 
les sorciers noirs le haïssent ; 
la fille qu'il aime l'a peut-être trahi.

Sans compter que le Don reçu de son père fait de lui 
une créature indomptable et sanguinaire.

La guerre des sorciers s'engage. 
Nathan doit choisir son camp.

Mais de tous ses ennemis, le plus 
redoutable pourrait bien être lui-même.


L'avis de Dup :

Au début de ce tome 2, on retrouve Nathan qui se terre dans les Alpes, en Suisse. Il a toujours les chasseurs sorciers blancs aux basques et il attend que son ami Gabriel le rejoigne au lieu de rendez-vous. En attendant, il se familiarise avec son Don qu'il vient d'acquérir, et ce n'est pas une mince affaire. 

Parce que oui, Nathan a eu ses 17 ans, et c'est son père qui s'est chargé de sa cérémonie de transformation en vrai sorcier. Marcus, ce père qu'il n'avait encore jamais vu, le plus grand sorcier noir, honni par tous. Leur chemin s'est croisé juste le temps de cet échange, laissant un goût amer d'abandon à Nathan, même s'il comprend les raisons de son père. 

Et puis il a un autre soucis Nathan : Annalise est toujours aux mains de la sorcière Mercury et celle-ci a disparu. Mercury qui a plongé la belle dans un coma profond et ne la réveillera que si Nathan lui livre le coeur ou la tête de Marcus. 

Pendant ce temps, la situation politique du monde des sorciers évolue. C'est Soul, le plus radical des blancs qui a pris le pouvoir et son régime bascule rapidement vers la dictature. Il veut éradiquer les noirs, mais il s'en prend également à tout blanc qui ne le suit pas aveuglément. Emprisonnements, tortures, exécutions... La révolte gronde, une Alliance entre noirs et blancs se constitue, une guerre se profile. Qui mieux que Nathan pourrait représenter cette nouvelle force grise, notre Half Bad ! Il promet son concours en échange d'une aide pour sauver Annalise. Mais l'Alliance veut plus, elle veut Nathan et Marcus.

Si le synopsis de ce second tome est plus que classique, la magie utilisée et les différents dons aussi, et c'est un peu dommage, pas de surprises de ce côté là. Cependant ces griefs sont secondaires tant la part belle est faite sur les personnages et bien sûr Nathan. Les sentiments de cet ado sont bien décortiqués, il s'étoffe énormément dans cet opus. Notamment ceux vis à vis de son père, ce mélange de répulsion et d'adoration se transforme petit à petit, c'est fascinant et tout en justesse. Sa passion pour Annalise et son amitié compliquée pour Gabriel s'affrontent et bouleversent notre jeune half bad, qui se demande s'il n'est pas half de tout... 

L'orientation qu'a prise Sally Green à la fin de ce tome me plait beaucoup et j'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite, découvrir comment tout cela va évoluer. Quelle fin mes zamis !!! Un tome 3 fortement attendu pour ma part !

Je tenais également à faire une parenthèse pour saluer la beauté de ce livre en tant qu'objet. Les éditions Milan l'ont encore paré d'un toucher velouté, d'une illustration qui colle à merveille avec le contenu, ainsi que la tranche des pages d'un rouge pétant, ce Nuit rouge est sublime. Un grand bravo à eux, je suis fière d'accueillir des livres aussi beaux dans ma bibliothèque.








2 commentaires:

  1. Aïe... j'ai déjà eu du mal avec le premier tome, et j'ai peur que le côté classique-sans-surprise ait raison de moi.

    RépondreSupprimer