mardi 17 juin 2014

LE NOIR EST MA COULEUR Tome 1 d'Olivier Gay



Tome 1: Le Pari



Editions Rageot
320 pages
11.90 euros





Alexandre effectue sa seconde pour la deuxième fois. Du genre tête-brûlée, il voit son avenir dans la boxe. Manon qui s’avère être dans la même classe est plutôt « première de la classe » : ses études dictent sa vie. Elle ne doit pas être la première mais la meilleure. Ces deux-là ont toute une vie qui les sépare. Pourtant, Alexandre ne comprend pas comment une fille puisse résister à ses charmes. Il décide de faire de Manon sa cible, et sa drague, un pari avec les copains. Cependant, Alexandre est le cadet des soucis de Manon. Une ombre a été localisée dans le quartier où elle vit.



L'avis de Phooka:


Voilà encore une chronique pour laquelle je ne trouve pas l'angle d'attaque. Le syndrome de la page blanche frappe à nouveau !

Si je vous dis que Manon est une élève de seconde, modèle, sérieuse et appliquée. Qu'elle est un peu réservée et a peu d'amis. Qu'en fait elle a une seule amie, qu'elle connait depuis longtemps et qui, elle non plus n'est pas populaire.

Si je vous dis que dans cette même classe de seconde, il y a Alexandre, le "bogosse". Il a repiqué déjà deux fois, mais heureusement il avait une année d'avance donc il n'est pas encore "trop vieux". Alexandre c'est le genre "au fond de la classe près du radiateur". Il glande avec ses potes, joue au poker en trichant sur son âge, bois de la bière. Bref, l'antithèse de Manon.

Si je vous dis qu'à la suite d'un problème en classe il se retrouve, le temps d'un cours de math à côté de Manon et que celle-ci l'ignore totalement. 
Si je vous dis, qu'Alexandre n'a pas l'habitude que les filles ne craquent pas pour lui et que du coup il fait le pari de conquérir Manon avec ses potes.

Vous me direz: haaaa ouais, on connaît ce genre d'histoire, c'est cousu de fil blanc, blablabla ...

Hé ben NON, vous aurez tout faux ! Parce qu'Olivier Gay utilise tous les codes de la littérature YA actuelle pour mieux les détourner. Et ça, c'est un vrai régal pour les lecteurs.

Alors oui, il va "se passer des choses" entre Manon et Alexandre. Ce sont les deux héros de cette série aussi, alors forcément ça crée des liens! :) Mais rien n'est si simple et le plus innocent des deux n'est pas forcément celui/celle que l'on croit.

Parce que derrière cette romance que l'on imagine, se trament de noir desseins. La faute à qui ou à quoi ? Et bien il faut chercher du côté de la magie. Une magie bien belle et qui donne tout son sel à ce récit. Une magie tirée des couleurs, la magie du rouge, du violet, du bleu ... mais aussi la magie du noir. Et à propos de magie noire, il semblerait qu'une ombre se promène en ville et qui dit "ombre" dit magicien noir dans le coin. La ville n'est plus sûre pour les jeunes magiciens des "couleurs".

Les points forts de ce roman sont incontestablement ses deux héros. Manon et Alexandre sont deux ados "presque" ordinaires et ils ont des réactions tellement naturelles, que le lecteur les "adopte" immédiatement. Point de super héros dans cette histoire. Quand ils doivent faire face au danger, ce n'est pas si facile, ils paniquent, font des bêtises, voire même se jettent tête baissée dans la gueule du loup. La fille ne tombe pas toute crue dans les bras du "bogosse" et réciproquement l'inverse. 

L'autre aspect parfaitement traité et original, c'est bien sûr cette magie tirée des couleurs. Cette magie, si belle ou si sombre, exerce une réelle fascination sur le lecteur. Jusqu’où peut-on, ou ne peut-on pas aller ? Le noir est-il une couleur ? Y'a t'il de mauvaises couleurs ? Beaucoup de questions, peu de réponses encore, mais ce qui est sûr c'est que cette magie opère bien sur le lecteur.

Le tout est servi par la plume d'Olivier Gay. De l'humour, du rythme, du suspense, tout y est pour que le livre se dévore à belles dents. Un vrai régal. L'univers créé par l'auteur est tellement proche du notre que le lecteur entre immédiatement dans le récit, s'y immerge, se laisse entraîner et n'en ressort qu'à la toute fin.

Et à propos de fin justement, j'ai gardé le meilleur pour la fin avec ... la fin ! Un rebondissement pas franchement prévisible, mais ô combien réussi, qui donne toute sa saveur au roman et surtout une irrépressible envie de lire la suite pour "savoir". Il me tarde déjà d'avoir le tome 2 entre les mains.

"Le noir est ma couleur" est un excellent livre jeunesse. Conseillé à partir de 14 ans, il pourra, à mon humble avis être mis entre les mains des 12 à 112 ans sans le moindre soucis. Tout le monde se régalera en en redemandera, c'est certain.  Alors vous hésitez encore ? M'enfin? Vous n'avez pas lu ce que je viens d'écrire ? Allez zou, filez chez votre libraire préféré, et plus vite que ça !


Cette série comportera 7 tomes qui sortiront à intervalles de 3 mois. Je m'en réjouis d'avance !


Les chroniques d'Acr0, de Ramettes, de Paikanne et pleins d'autres dans le billet de récap que vous trouverez à la fin du mois d'Olivier.

Le mois d'Olivier Gay sur Bookenstock  ITV 1ITV 2ITV 3

9 commentaires:

  1. Bon je boude, mon 1er commentaire n'ayant pas fonctionné je recommence :p

    J'ai adoré cette histoire, ces personnages, la magie, l'humour, la plume d'Olivier, tout ! J'attends la suite avec impatiente :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil ici! Il va falloir qu'OIivier bosse dur car on l'attend ;)

      Supprimer
  2. Ton article me donne très envie de découvrir ce livre :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce qu'il FAUT le découvrir justement! ;)

      Supprimer
  3. J'étais déjà convaincue de tenter de lire les œuvres de cet auteur et j'avoue que ce nouveau titre m'intrigue bien. :)

    RépondreSupprimer
  4. Ahah c'est vrai qu'on pourrait croire de prime abord que c'est une histoire cousue de fil blanc... et en fait, pas du tout :D Et c'est trop chouette !
    C'est vrai qu'on s'immerge directement... et j'aime beaucoup la fin du tome que je ne voyais pas venir ("toute en couleurs", je pourrais dire ? :P )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a le même ressenti ! ;)

      Supprimer
    2. Une fin en arc-en-ciel ? :P Pfff, faut que je le lise ce liiiiivre !

      Supprimer
    3. M'énerf tout ses commentaires pleins de sous-entendus :P

      Supprimer