jeudi 13 mars 2014

LE DERNIER APPRENTI SORCIER Tome 3 de Ben Aaronovitch



MURMURES SOUTERRAINS


Editions J'ai Lu
Collection Nouveaux Millénaires
414 pages
18 euros

4ème de couv :

Un cadavre abandonné dans les entrailles de la station Baker Street, voilà tout ce qu'il reste de James Gallagher, jeune Américain étudiant à Londres. Sa riche famille est bien décidée à aller jusqu'au fond des choses pour comprendre les circonstances du drame.
Le problème, c'est que le fond des choses est situé bien plus profond que quiconque ne pourrait l'imaginer. Quiconque, sauf l'inspecteur Thomas Nightingale, officiellement le dernier sorcier de Londres, et son apprenti, Peter Grant.
C'est à ce dernier qu'échoit la mission d'arpenter les couloirs hantés du plus vieux et désormais du plus mortel réseau métropolitain du monde. Mais au moins ne sera-t-il pas seul. Le FBI lui a envoyé un agent de choc : jeune, ambitieuse, belle à se damner... Comme quoi, la vie réserve parfois quelques bonnes surprises !



L'avis de Dup :

Après nous avoir fait découvrir toutes les rivières de Londres et leurs esprits dans le Tome 1, nous avoir fait sillonner le quartier de Soho en long, en large et en travers dans le Tome 2, Ben Aaronovitch nous entraîne cette fois ci découvrir le célèbre "tube" de Londres.

Mais les couloirs et les tunnels du métro londonien ne sont que la partie cachée de l'iceberg souterrain de Londres. C'est un sacré labyrinthe là dessous. Il y a aussi des tunnels parallèles, pour les agents de sécurité ou de la maintenance. Puis il y en a d'autres, masqués, ignorés, et occupés ! Peter va y découvrir une faune marginale qui vit en autarcie presque complète. Des hommes et des femmes qui comprennent et sentent la magie comme lui : le petit peuple, les silencieux, les chuchoteurs, elfes, gobelins... juste un petit problème de nomenclature qu'il devra résoudre. Mais ce n'est pas tout, il y en a d'autres encore des tunnels : les égouts.

Et là, en écrivant ma chronique, je rigole encore des scènes que j'ai lues, des descriptions de l'auteur qui, tout en retenue, très pince-sans-rire, nous parle de ces endroits puants. Je rigole de ce qu'il fait subir à Peter, Kumar un agent de sécurité et Reynolds une agent du FBI venue "prêter" main forte à l'enquête ( cf le résumé de la 4e de couv ). 
Page 273
Sous l'eau, mon pied heurta quelque chose, assez fort pour me faire basculer en avant, et ce fut la fin de la première équipe olympique anglo-américaine de luge d'égout. 
:))

En parallèle de cette enquête, notre fine équipe poursuit, comme un fil rouge installé dans le tome 2, la traque du Mage sans visage et les magiciens noirs qu'il aurait formé illégalement. 
Peter fait des progrès en magie, et même très souvent des expériences personnelles, au grand damne de Nightingale. Mais il le faut bien s'il ne veut pas être rattrapé par les talents plus évidents que montre Lesley. Le retour sur le devant de la scène de cette dernière est un plaisir tant sa répartie et son esprit acéré sont délicieux.  

Ce troisième volume est bien plus dynamique que le précédent, avec beaucoup de scènes d'action, de courses poursuites. Les pages défilent et c'est un régal. J'adore ce mélange de magie avec la réalité, car n'oublions pas que nos apprentis sorciers, Peter et Lesley, sont à la base des policiers. Les voir résoudre leurs enquêtes "d'affaires bizarres" et tâcher coûte que coûte de faire passer ces extravagances pour de la normalité est vraiment excellent. L'auteur prête à Peter une ironie savoureuse sur le rôle du policier dans la société. Bref, je me suis régalée. Cette série est vraiment énorme pour qui apprécie l'humour so british. Le tome 4 est déjà dans ma PAL, je vous en parle très bientôt.




2 commentaires:

  1. Bonne lecture avec le Tome 4, tu vas voir il y a quelques surprises vraiment intéressantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chic alors ! Tu m'en vois réjouie !

      Supprimer