lundi 16 septembre 2013

LES CITÉS DES ANCIENS Tome 5 de Robin Hobb



Les gardiens des souvenirs


Editions J'ai Lu
254 pages
6,70 euros


Résumé :


Les gardiens des dragons sont bloqués sur la rive du fleuve du désert des Pluies qui fait face à Kelsingra, la légendaire cité des Anciens. Seule Gringalette, la dragonne de Kanaï, est capable de voler, et Alise Finbok l’utilise pour visiter la cité et tâcher d’en révéler les mystères avant que l’afflux probable de prospecteurs ne la dénature et n’en chasse les fantômes. 

Pendant ce temps, Leftrin est reparti sur le Mataf à Cassaric pour refaire des provisions, et les gardiens luttent pour survivre et pour fournir de quoi manger à leurs dragons, incapables de se débrouiller seuls, et peu enclins à faire les efforts nécessaires pour gagner leur autonomie. Les tensions s’accroissent entre les grandes créatures, à demi infirmes mais pleines d’une morgue propre à leur espèce.

Cependant, les désert des Pluies n’est pas leur seul ennemi ; les envoyés du duc de Chalcède, en quête d’organes de dragons pouvant sauver leur maître, se rapprochent...



L'avis de Dup :

Cahin-caha, nos dragons et leurs gardiens ont "atteint" Kelsingra. Mais les guillemets sont bien là. La cité mythique se refuse encore à eux, le terrible courant de la rivière les empêche de traverser. Seule Gringalette sait voler et peut s'y rendre avec Kanaï, son gardien sur le dos. Elle accepte même de transporter qui veut d'ailleurs, au grand damne de ses congénères et surtout de Sintara qui s'en offusque. 

Et c'est ainsi qu'Alise va réaliser son rêve. Découvrir, étudier, prendre des notes sur cette cité des Anciens. si tout ce qui était en bois est devenu poussière, le reste de la cité semble étonnamment en bon état pour des ruines. Mais ce qui est le plus surprenant c'est qu'il semble bien que la Kelsingra qui se dévoile aux yeux d'Alise semble différente de celle que découvre Kanaï de son côté...

Voici un tome bien déroutant après les quatre premiers trépidants, il ne se passe rien ou pas grand chose. L'action est au point mort. L'évolution des personnages aussi. Qu'elle soit physique ou psychologique d'ailleurs. Et quand je parle de personnages, j'y inclus bien évidemment ces ersatz de dragons. Bon, j'exagère un peu en disant erzatz, mais quand même.

En revanche, l'intrigue elle s'intensifie. Le duc de Caldèche et ses sbires entrent dans le jeu, augmentant la menace qui pèse sur l'expédition. Le dernier couple vivant d'Anciens apparaît et va faire partie des personnages que l'on va suivre. Mais aussi Tintaglia, la vraie dragonne aperçue au tout début de l'aventure. L'affreux Hest réapparaît à nouveau. Il y a du rififi au sein de la guilde des Gardiens des Oiseaux...

Bref, tout cela bouillonne, et l'on a l'impression que Robin Hobb fait monter la pression dans une multitude de cocotte-minutes qui ne vont pas tarder toutes à exploser... et je n'ai qu'une hâte, assister à l'explosion ! Vivement le tome suivant ! 


3 commentaires:

  1. J'ai les 6 premiers tomes dans ma PAL...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors dis toi que tu as sous la main un trésor !

      Supprimer
  2. J'approuve totalement ton avis sur ce tome !
    J'attends le suivant avec grande impatience. Celui-ci parait vraiment "inachevé". Voir mon propre avis sur mon blog : http://lamagiedesmots.be/critique-les-cites-des-anciens-tome-5-robin-hobb/

    RépondreSupprimer