mardi 28 septembre 2010

LA MAISON D'À CÔTÉ de Lisa Gardner





Albin Michel
418 pages
20,90 euros



Résumé:

Un fait divers dans une banlieue résidentielle de Boston passionne les médias.

Sandra Jones, jeune maîtresse d'école et mère modèle, a disparu. Seul témoin sa petite fille de quatre ans. Suspect n° 1 : son mari Jason. Dès que l'inspectrice D D Warren pénètre chez les Jones, elle sent que quelque chose cloche : les réticences de Jason à répondre à ses questions, son peu d'empressement à savoir ce qui a bien pu arriver à son épouse "chérie" Tente-t-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il à protéger sa fille, à se cacher ? Mais de qui ? Après avoir lu ce suspense, vous ne regarderez jamais plus une porte déverrouillée, une fenêtre entrouverte ou une page Web de la même façon...

Les fans de Sauver sa peau apprécieront cette nouvelle enquête particulièrement surprenante de la non moins surprenante D D Warren !

L'avis de Dup:

Voilà un livre dont le bandeau rajouté sur la jaquette par Albin Michel porte bien son nom: SPÉCIAL SUSPENS...

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi stressant, au point de retenir ma respiration par moment, avec un "Misère, mais que va-t-il se passer encore !!!" qui résonne dans ma tête.
L'intrigue est tarabiscotée comme il faut, ce n'est qu'au dernier chapitre que l'on comprend. C'est tordu à souhait, et pourtant tellement possible, tellement réaliste... à faire froid dans le dos. Vraiment ce que dit la quatrième de couverture est on ne peut plus vrai ! On ne regarde plus de la même manière la fenêtre de son voisin, on s'interroge sur tout ce que l'on peut dire ou laisser comme traces sur le web aussi...
Mais là où Lisa Gardner fait très fort, c'est l'impression de yoyo que fait le lecteur vis à vis de ses personnages tout du long du roman: Je m'explique...
D'un côté on suit l'enquête derrière le commandant D.D. Warren, une femme célibataire approchant la quarantaine, au caractère bien trempé, qui a la niaque et qui se démène vraiment pour résoudre cette disparition. C'est une course contre la montre qu'elle mène, car plus les heures passent, plus les chances de retrouver Sandra vivante diminuent. On a vraiment envie de l'aider !
Mais d'un autre côté, les suspects qu'elle met en scène sont presque tous attachants et on n'a pas envie de les voir finir en prison !
Parce que voilà, nous lecteur on sait que cette femme n'est pas morte, puisqu'elle nous parle, par chapitre ou paragraphe, en genre voix off, écrit en italique... et elle n'est pas toute clean cette Sandra qui se dévoile au fil des pages !
Nous lecteur, on sait que le mari n'est pas coupable, mais on sait également qu'il cache quelque chose ! (L'auteur est sadique d'ailleurs, car elle fait de ce personnage le suspect N°1 évident, que tout accable, alors qu'on est en pleine empathie avec lui, ce pauvre mari qui se démène tout seul avec sa gamine de 4 ans, qui essaye de préserver au maximum le plus de normalité possible à leur vie plongée dans le chaos)
Nous lecteur, on sait également qu'il s'est passé quelque chose au sein du couple durant leurs vacances précédentes...c'est sans cesse sous-entendu... mais on ne sait pas quoi ! Argh !
Bref, on en sait beaucoup plus que le commandant... mais on patauge tout autant !!!
Et plus on avance, plus le nombre de suspects augmente. Et plus on approche de la fin du livre, plus l'angoisse monte. On sait qu'on s'approche de la révélation finale et qu'elle ne peut être qu'énorme. Et bien malgré tout, on se prend une sacrée claque ! Quel brio ! J'adore !

Cet auteur m'avait beaucoup plu avec ses deux livres précédents: Disparue et Sauver sa peau , mais là, j'avoue qu'elle se surpasse encore. Un grand merci aux Editions Albin Michel ainsi qu'à la team de Livraddict pour cette lecture en partenariat.



2 commentaires:

  1. il a l'air bien ! ton avis donne envie :)

    RépondreSupprimer
  2. Disparue est déjà dans ma LAL mais je rajoute quand même celui-là !

    RépondreSupprimer